Annonce

Attention : retrouvez les sujets de vos équipes préférées dans le forum clubs.

Nous allons faire évoluer les forums jusqu'au mois de septembre afin de les rendre plus interactifs.

Nationale

Poule Nationale 1 Saison 23/24

#99

Crusaders a écrit :
FanaBSCR a écrit :
Le Viennois a écrit :

Vienne est même composé uniquement de pluri-actifs. L’hiver devrait peut être plus nous sourire puisque nous sommes assez denses devant. 

Perigueux vraiment fort a l’image de leurs matchs amicaux et Tarbes effectivement très inconstants

Tout comme Blagnac…😉

et félicitation pour votre première victoire en Nationale ! 

A Blagnac vous n'avez pas que des joueurs pluri actifs puisque vous avez comme statut une SAS de 1,9 millions d'euro alors que Vienne à n'est qu'en association tout comme Hyères et Périgueux

Être en SAS n'implique pas forcément que les joueurs sont pros et qu'ils ne sont pas pluriactifs. Mais quand on affirme comme toi le contraire, on est en droit de te demander de nous dévoiler les noms des joueurs Blagnacais pros…

ICI C'EST BLAGNAC !!!

#100

CaouecForEver a écrit :
Crusaders a écrit :
FanaBSCR a écrit :

Tout comme Blagnac…😉

et félicitation pour votre première victoire en Nationale ! 

A Blagnac vous n'avez pas que des joueurs pluri actifs puisque vous avez comme statut une SAS de 1,9 millions d'euro alors que Vienne à n'est qu'en association tout comme Hyères et Périgueux

Être en SAS n'implique pas forcément que les joueurs sont pros et qu'ils ne sont pas pluriactifs. Mais quand on affirme comme toi le contraire, on est en droit de te demander de nous dévoiler les noms des joueurs Blagnacais pros…

Je crois que tu es obligé de passer par une SASP lorsque les montants ( les budgets) sont superieurs a une certaine somme  (a généré plus de 1 200 000 € de recettes, ou ; elle a rémunéré ses joueurs à hauteur de plus de 800 000 €) 😉

ensuite cela permet d'avoir une stucture qui facilite les contacts, le traitements et la gestion des fonds pour les partenaires, et aussi les agents 😉

C'est devenu une passerelle obligatoire pour éviter, enfin, qui doit permettre une gestion plus “rigoureuse” qu'une “SA” de plus une SASP permet la rémunarisation de quelques membres du bureau

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#101

CaouecForEver a écrit :
Crusaders a écrit :
FanaBSCR a écrit :

Tout comme Blagnac…😉

et félicitation pour votre première victoire en Nationale ! 

A Blagnac vous n'avez pas que des joueurs pluri actifs puisque vous avez comme statut une SAS de 1,9 millions d'euro alors que Vienne à n'est qu'en association tout comme Hyères et Périgueux

Être en SAS n'implique pas forcément que les joueurs sont pros et qu'ils ne sont pas pluriactifs. Mais quand on affirme comme toi le contraire, on est en droit de te demander de nous dévoiler les noms des joueurs Blagnacais pros…

Le calcul est trop simple, SAS=Pro (selon la vision académique qu'on a du truc) ET 1901= 100% amateur !!! 

 De très, très nombreux joueurs de Rugby de Nationale, y compris parmi ceux ayant contracté auprès de SAS à gros budget sont bel & bien des pluriactifs dans la vie. C'est d'ailleurs à souhaiter qu'ils soient le + nombreux possible dans le sens où une carrière est courte et que le niveau de rémunération ne permet certainement pas d'en vivre des années durant une fois le livre du vécu de joueur refermé et qu'il s'agit de préparer la suite de la “petite mort” !!! A l'inverse, j'imagine qu'ils ne sont pas si nombreux (je pense mm aucun !) qui vont au rugby pour un simple sandwich/bière après match y compris sous 1901 …Quoi de plus normal, considérant les efforts consentis préalablement (pléiades de joueurs peut-être mm une majorité passés par les filières “élite” depuis la préadolescence) ?

De nombreux opposants au principe de Nationale arguent que ce format de compétition est générateur d'inflation budgétaire. C'est faire bien peu de cas des mecs qui en sont les acteurs que de raisonner ainsi ou de s'en offusquer! Qu'il y ai un maximum de mecs qui en tirent un bénéfice pécunier contrat à la clé (et peu importe que ce soit sous SAS ou 1901), moi je dis tant mieux…Parce que ce sont ces mm mecs, hier jeunot qu'on a agglutinés (euphémisme) de manière inconsidérée et des années durant dans des filières sensément amener vers “l'élite” (avec souvent, pression environnementale oblige, un bagage scolaire, une formation professionnelle réduits a minima !!!) qui alimentent cette division. Il est préférable d'avoir des mecs sous contrat (encore une fois peu importe l'entité) que des mecs payés d'expédients et autres dessous de tables qui ne bénéficient d'aucun amortisseur social en cas de coup dur. Quand la “petite-mort” se transformait alors en “mort sociale”… Etre contre le fait que ces mecs soient payés pour jouer à ce niveau de pratique, c'est valider implicitement le principe d'amateurisme marron qui n'a pas donné que des vainqueurs loin s'en faut…

Le Rugby Pro sort à peine de sa crise d'adolescence. Quand il y a une génération, les jeunes mecs misaient à 100% sur l'ovale (le parcours lambda c'était STAPS/préparateur à défaut BPJEPS option Rugby et débrouille toi avec ça !), aujourd'hui, les jeunes mecs bcp plus informés et conscients des limites du système préparent de plus en plus jeunes l'après-carrière, se forment professionnellement et nombreux sont ceux qui font le choix d'un travail “sérieux” en dehors du Rugby plutôt que de devenir “Propauvres et advienne ce que pourra”…La Nationale, dans ses différentes composantes offre ces perspectives (en gros chacun peut y trouver chaussure à son pieds). Quelque part, c'est cette division à l'intersection entre Amateurs et Pro que pas mal de ces mecs passés par les filières élite appelaient de leurs vœux ! C'est pas plus mal qu'au temps de la Fed1 tentaculaire qui diluait ces mecs, par extension le niveau théorique de jeu et de surcroit ne permettait que peu souvent pour ces mecs de préparer correctement l'après Rugby.

#102

Je vais répondre sur ton deuxième paragraphe. Le problème n'est pas l'inflation budgétaire, mais sa corrélation avec le modèle économique. Donc effectivement, lorsque tu crées un championnat resserré, la compétition est plus forte et pour être meilleur, tu dois dépenser plus. Certaines villes au tissu économique suffisant et en l'absence de concurrence peuvent se le permettre, mais pour d'autre, c'est compliqué. 

Pour prendre ton club, Bourg-en-Bresse, il ne doit son salut que par la reprise d'un entrepreneur qui a les moyens. Le club a bouffé ses fonds propres en un an et avait, selon les sources un déficit de trésorerie de 400 000 euros. Voilà la réalité… Et ce n'est pas le seul dans ce cas.

De surcroît, tu n'as pas les ressources financières des divisions professionnelles. Pas de droits TV, la compétition n'intéresse pas les diffuseurs. Aujourd'hui, tu as des clubs qui sont en apnée à cause de ça. Et d'ailleurs, Florian Grill est allé chercher du secours pour remettre de l'ordre dans les clubs qui (re)commencent à partir dans le rouge. Info à suivre…

#103

Analyse, éclairage et débat très intéressant ci-dessus, merci pour ces posts

#104

Olivier a écrit :

Je vais répondre sur ton deuxième paragraphe. Le problème n'est pas l'inflation budgétaire, mais sa corrélation avec le modèle économique. Donc effectivement, lorsque tu crées un championnat resserré, la compétition est plus forte et pour être meilleur, tu dois dépenser plus. Certaines villes au tissu économique suffisant et en l'absence de concurrence peuvent se le permettre, mais pour d'autre, c'est compliqué. 

Pour prendre ton club, Bourg-en-Bresse, il ne doit son salut que par la reprise d'un entrepreneur qui a les moyens. Le club a bouffé ses fonds propres en un an et avait, selon les sources un déficit de trésorerie de 400 000 euros. Voilà la réalité… Et ce n'est pas le seul dans ce cas.

De surcroît, tu n'as pas les ressources financières des divisions professionnelles. Pas de droits TV, la compétition n'intéresse pas les diffuseurs. Aujourd'hui, tu as des clubs qui sont en apnée à cause de ça. Et d'ailleurs, Florian Grill est allé chercher du secours pour remettre de l'ordre dans les clubs qui (re)commencent à partir dans le rouge. Info à suivre…

C'étaient 600 000 à Bourg, pour satisfaire la folie des grandeurs d'un MG à la rue, incompétent de surcroit, qui a construit un staff démesuré pour ne rien faire de bon.

#105

Fiphy le Montmerlois a écrit :
Olivier a écrit :

Je vais répondre sur ton deuxième paragraphe. Le problème n'est pas l'inflation budgétaire, mais sa corrélation avec le modèle économique. Donc effectivement, lorsque tu crées un championnat resserré, la compétition est plus forte et pour être meilleur, tu dois dépenser plus. Certaines villes au tissu économique suffisant et en l'absence de concurrence peuvent se le permettre, mais pour d'autre, c'est compliqué. 

Pour prendre ton club, Bourg-en-Bresse, il ne doit son salut que par la reprise d'un entrepreneur qui a les moyens. Le club a bouffé ses fonds propres en un an et avait, selon les sources un déficit de trésorerie de 400 000 euros. Voilà la réalité… Et ce n'est pas le seul dans ce cas.

De surcroît, tu n'as pas les ressources financières des divisions professionnelles. Pas de droits TV, la compétition n'intéresse pas les diffuseurs. Aujourd'hui, tu as des clubs qui sont en apnée à cause de ça. Et d'ailleurs, Florian Grill est allé chercher du secours pour remettre de l'ordre dans les clubs qui (re)commencent à partir dans le rouge. Info à suivre…

C'étaient 600 000 à Bourg, pour satisfaire la folie des grandeurs d'un MG à la rue, incompétent de surcroit, qui a construit un staff démesuré pour ne rien faire de bon.

Il est fort probable que l'on est de sacré surprise sur l'état des finances de certains clubs en fin de saison. Je trouve que l'inflation des budgets de certains clubs est hors norme cette année, et effectivement sans manne financière de droit TV et autres. Le président de Massy  pour exemple à stipulé qu'il était impératif pour leur survie de remonter en ProD2.

#106

Crusaders a écrit :
Fiphy le Montmerlois a écrit :
Olivier a écrit :

Je vais répondre sur ton deuxième paragraphe. Le problème n'est pas l'inflation budgétaire, mais sa corrélation avec le modèle économique. Donc effectivement, lorsque tu crées un championnat resserré, la compétition est plus forte et pour être meilleur, tu dois dépenser plus. Certaines villes au tissu économique suffisant et en l'absence de concurrence peuvent se le permettre, mais pour d'autre, c'est compliqué. 

Pour prendre ton club, Bourg-en-Bresse, il ne doit son salut que par la reprise d'un entrepreneur qui a les moyens. Le club a bouffé ses fonds propres en un an et avait, selon les sources un déficit de trésorerie de 400 000 euros. Voilà la réalité… Et ce n'est pas le seul dans ce cas.

De surcroît, tu n'as pas les ressources financières des divisions professionnelles. Pas de droits TV, la compétition n'intéresse pas les diffuseurs. Aujourd'hui, tu as des clubs qui sont en apnée à cause de ça. Et d'ailleurs, Florian Grill est allé chercher du secours pour remettre de l'ordre dans les clubs qui (re)commencent à partir dans le rouge. Info à suivre…

C'étaient 600 000 à Bourg, pour satisfaire la folie des grandeurs d'un MG à la rue, incompétent de surcroit, qui a construit un staff démesuré pour ne rien faire de bon.

Il est fort probable que l'on est de sacré surprise sur l'état des finances de certains clubs en fin de saison. Je trouve que l'inflation des budgets de certains clubs est hors norme cette année, et effectivement sans manne financière de droit TV et autres. Le président de Massy  pour exemple à stipulé qu'il était impératif pour leur survie de remonter en ProD2.

Faut arrêter là 😤 

Bourg , Massy et les autres sont déjà montées en Pro2 avec les droits TV et autres 

Le maintien ne se joue pas sur les droits tv qui representent très peu au final dans un budget d'un club de Ligue 

pareille ceux qui montent de Pro2 en top14 , ils ne montent pas pour les droits tv et même avec ils redescendent

donc faut arrêter ave les droits tv qui doivent être un plus dans le plan finançier d'une montée et d'un maintien 

Dépenser moins mais mieux 😎 bref des clubs efficients

 

Dernière modification par delcaro (26/10/2023 22:39:42)

Un jour j'irai vivre en Théorie, car en Théorie tout se passe bien.

Pierre Desproges

#107

Fiphy le Montmerlois a écrit :

C'étaient 600 000 à Bourg, pour satisfaire la folie des grandeurs d'un MG à la rue, incompétent de surcroit, qui a construit un staff démesuré pour ne rien faire de bon.

Ce n'est pas le MG qui autorise les dépenses !

#108

Olivier a écrit :
Fiphy le Montmerlois a écrit :

C'étaient 600 000 à Bourg, pour satisfaire la folie des grandeurs d'un MG à la rue, incompétent de surcroit, qui a construit un staff démesuré pour ne rien faire de bon.

Ce n'est pas le MG qui autorise les dépenses !

Non, par contre il a su très bien convaincre par de beaux  discours… mais à part son bagou, il a été nul.

#109

 

C

Fiphy le Montmerlois a écrit :
Olivier a écrit :

Je vais répondre sur ton deuxième paragraphe. Le problème n'est pas l'inflation budgétaire, mais sa corrélation avec le modèle économique. Donc effectivement, lorsque tu crées un championnat resserré, la compétition est plus forte et pour être meilleur, tu dois dépenser plus. Certaines villes au tissu économique suffisant et en l'absence de concurrence peuvent se le permettre, mais pour d'autre, c'est compliqué. 

Pour prendre ton club, Bourg-en-Bresse, il ne doit son salut que par la reprise d'un entrepreneur qui a les moyens. Le club a bouffé ses fonds propres en un an et avait, selon les sources un déficit de trésorerie de 400 000 euros. Voilà la réalité… Et ce n'est pas le seul dans ce cas.

De surcroît, tu n'as pas les ressources financières des divisions professionnelles. Pas de droits TV, la compétition n'intéresse pas les diffuseurs. Aujourd'hui, tu as des clubs qui sont en apnée à cause de ça. Et d'ailleurs, Florian Grill est allé chercher du secours pour remettre de l'ordre dans les clubs qui (re)commencent à partir dans le rouge. Info à suivre…

C'étaient 600 000 à Bourg, pour satisfaire la folie des grandeurs d'un MG à la rue, incompétent de surcroit, qui a construit un staff démesuré pour ne rien faire de bon.

C'est tout le problème des budgets previsionnels,  il y a des CD qui ne joue qu'avec ce dont il dispose et ceux qui mise sur les “ probables rentrées ” qui peuvent en effet arrivés ou pas.

Il ne faut pas oublier l'effet COVID qui même si l'on en parle moins ou plus arrivées eu un gros effet négatif sur toutes les sociétés (hors celle consacrés au produit de ‘luxe") donc les sociétés sportives se trouve elles aussi impactées et pour ceux qui on y compter sur des avoir à venir et qui ne sont pas venu et bien que tu touche des droit TV ou pas, comme l’on dit" cheux nous un chou, c'est un chou" et mieux vos compter les “ tient que les tu aura”

Et j'insiste cela n'est pas propre à les nationale car il y a aussi et malheureusement beaucoup de chou lus en F1, F2, F3 etc qui prennent de plein fouet les “gestions aleatoires”

 

 

 

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#110

9 journée de passées, et ce week end et bien des surprises, des confirmations et encore des doutes.

Les doutes :

Bourg - Blagnac , Bourg touché mais pas coulé, la prise en charge d'une “semi autogestion” semble convenir pour le moment et depuis a séparation avec e staff, Bourg va mieux.Attention a ce que cela ne soit pas e pic de forme avant a rechute.

Bagnac perd a Bourg , pas ilogique en soi en début de saison, qui voyait Blagnac a cette place , peu.Donc Blagnac toujours de le Top 6 et sans pression

Bourgoin - Chambéry, Bourgoin 5 déplacement et 4 receptions etdéjà deux défaites à la maison, c'est pas bon quand on veut jouer quelque chose, quand on veut avoir une structure “PRO” Bourgoin se structure, ca bouge dans les infrastructure, ca bouge en administratif , un gros staff, un manager (P Papé) qui voit grand, trop grand, on verra en tous cas, le sportif n'est pas encore en adéquation avec les ambitions ……… a suivre mais, le terrain doit commencer a parler …sinon ??

Chambéry, depuis la reception de son Stade lui retrouve l'esprit guerrier, ne lâche rien et gagne même à l'extérieur.Chambéry a t'il trouvé son rythme ?

Nice - Massy, Nice ne peut plus se cacher, le recrutement et le nouveau staff ont fait le job, Nice et bien parti et devra rester constant ( contrairement aux autres années) pour ne pas gâcher une nouvelle saison magres les moyens mis en place.Nice leader et qui hier a montrer sa force de caractére car les Nicois n'ont pas ceder et pourtant se n'était pas un match facile.

Massy, que c'est dur de monter, descendre, monter, descendre, est ce qu'avec toute ces vagues, c'est flux et reflux Massy n'a t'il pas mal au coeur, à la tête, Massy souvent pourvoyeur de joueurs pour les “autres” serait il en route pour faire comme Bourgoin, former, former, puis s'éteindre ??

Les surprises:

Tarbes - Narbonne, Tarbes 7éme, OK c'est pas prévu et “normalement”, Tarbes devrait se retouver plus aux portes du maintien qu'aux portes du top 6,au briton, y a pas photo, Tarbes serait 11 éme mais Tarbes est bel et bien la.Alors feu de paille lié au calendrier ou une Perf. ………..on verra a mis saison.

Narbonne a laissé des points, dommageable pour le club ?, en tout cas le recrutement XXL devrait payer ……… un jour, Narbonne qui vie, s'éteind, revie, Narbonne le Phoenix du rugby Audois arrivera t'il a se donner les moyens de montée et de rester en haut.Pas facile quand tu dois partager vec la concurrence territoriale.

Suresnes - Albi, Suresnes qui je pense ne joue rien cette année si ce n'est d'éviter la descente inflige une défaite à Albi, un des habitué a ce championnat, un club qui esttoujours là mais qui a aussi des absences, des manques, des latgesses parfois.

Les confirmations :

Nice joue bien la montée

Vienne aura une année difficile, douloureuse et lonnnnguuue 

Périgueux le promu ne lachera rien, il ne sera pas le club ou l'on va aller chercher des points, vont ils tenir toutela saison, je pense que oui.

Hyéres tranquillement, Hyères continue son operation maintien et ventre mou, on apprend mais, est ce que l'on évolue ?? si des supporters de Hyères ont des infos sur les évolutions ( structure, budget, ambitions,etc etc) je prend car perso, comme pour Tarbes d'ailleurs, je n'ai que peut de “billes” sur ces clubs.

Rien n'est définitif et heureusement 9 journées de passées, il en reste 17 😉

 

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#111

Je viens de regarder la prochaine journée ………. Ben mes cadets…………

Il va y avoir du mouvement, la tempête rugbystique promise par ces confrontations aura t'elle lieu ………… j'espere.

Bourg en Bresse  - Narbonne                 le match de la resurection ou douleur ?

Chambéry - Albi                                      Un choc d'ambitieux

Carcassonne - Vienne                             Vienne, un sursaut ??

Suresnes - Périgueux                             Première victoire à l'exterieur . CAP ou pas CAP 😀 ou Suresnes en top6 ??

Hyères Carqueiranne - Tarbes               Malheur au perdant …………. ou pas

Bourgoin Jallieu - Massy                        Qui est le plus malade ??

Blagnac - Nice                                        Blagnac va t'il Occi…..Tanir Nice ou  l'Aigle va t'il survoler ??

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#112

Gadget5863 a écrit :

9 journée de passées, et ce week end et bien des surprises, des confirmations et encore des doutes.

Les doutes :

Bourg - Blagnac , Bourg touché mais pas coulé, la prise en charge d'une “semi autogestion” semble convenir pour le moment et depuis a séparation avec e staff, Bourg va mieux.Attention a ce que cela ne soit pas e pic de forme avant a rechute.

Bagnac perd a Bourg , pas ilogique en soi en début de saison, qui voyait Blagnac a cette place , peu.Donc Blagnac toujours de le Top 6 et sans pression

Bourgoin - Chambéry, Bourgoin 5 déplacement et 4 receptions etdéjà deux défaites à la maison, c'est pas bon quand on veut jouer quelque chose, quand on veut avoir une structure “PRO” Bourgoin se structure, ca bouge dans les infrastructure, ca bouge en administratif , un gros staff, un manager (P Papé) qui voit grand, trop grand, on verra en tous cas, le sportif n'est pas encore en adéquation avec les ambitions ……… a suivre mais, le terrain doit commencer a parler …sinon ??

Chambéry, depuis la reception de son Stade lui retrouve l'esprit guerrier, ne lâche rien et gagne même à l'extérieur.Chambéry a t'il trouvé son rythme ?

Nice - Massy, Nice ne peut plus se cacher, le recrutement et le nouveau staff ont fait le job, Nice et bien parti et devra rester constant ( contrairement aux autres années) pour ne pas gâcher une nouvelle saison magres les moyens mis en place.Nice leader et qui hier a montrer sa force de caractére car les Nicois n'ont pas ceder et pourtant se n'était pas un match facile.

Massy, que c'est dur de monter, descendre, monter, descendre, est ce qu'avec toute ces vagues, c'est flux et reflux Massy n'a t'il pas mal au coeur, à la tête, Massy souvent pourvoyeur de joueurs pour les “autres” serait il en route pour faire comme Bourgoin, former, former, puis s'éteindre ??

Les surprises:

Tarbes - Narbonne, Tarbes 7éme, OK c'est pas prévu et “normalement”, Tarbes devrait se retouver plus aux portes du maintien qu'aux portes du top 6,au briton, y a pas photo, Tarbes serait 11 éme mais Tarbes est bel et bien la.Alors feu de paille lié au calendrier ou une Perf. ………..on verra a mis saison.

Narbonne a laissé des points, dommageable pour le club ?, en tout cas le recrutement XXL devrait payer ……… un jour, Narbonne qui vie, s'éteind, revie, Narbonne le Phoenix du rugby Audois arrivera t'il a se donner les moyens de montée et de rester en haut.Pas facile quand tu dois partager vec la concurrence territoriale.

Suresnes - Albi, Suresnes qui je pense ne joue rien cette année si ce n'est d'éviter la descente inflige une défaite à Albi, un des habitué a ce championnat, un club qui esttoujours là mais qui a aussi des absences, des manques, des latgesses parfois.

Les confirmations :

Nice joue bien la montée

Vienne aura une année difficile, douloureuse et lonnnnguuue 

Périgueux le promu ne lachera rien, il ne sera pas le club ou l'on va aller chercher des points, vont ils tenir toutela saison, je pense que oui.

Hyéres tranquillement, Hyères continue son operation maintien et ventre mou, on apprend mais, est ce que l'on évolue ?? si des supporters de Hyères ont des infos sur les évolutions ( structure, budget, ambitions,etc etc) je prend car perso, comme pour Tarbes d'ailleurs, je n'ai que peut de “billes” sur ces clubs.

Rien n'est définitif et heureusement 9 journées de passées, il en reste 17 😉

 

Comment ca Nice joue la montée?!😎..Non, je pense que Nice souhaite aligner le plus régulièrement possible des productions convaincantes.

On remarquera que personne ne sort du lot. A ce jour aucun vrai favori ne se dégage. Il y a un groupe de 7-8 équipes qui sont proches, pour l'instant. Et des équipes comme Massy ou Bourgoin supposées “en crise” peuvent battre n'importe qui, n'importe où. Il y a dans cette poule de bonnes équipes mais aussi et surtout, pour moi, de grands clubs avec une histoire, une culture et un gros soutien populaire (Périgueux, Bourgoin, Tarbes, Bourg, Narbonne, Chambéry, Vienne) et d'autres qui ont une gestion très intelligente de leur potentiel (Suresnes, Blagnac, Hyères). De tels clubs ne peuvent pas être pris à la légère. Je mets Albi à part qui cumule les deux qualités et qui sur son œuvre depuis quelques années et sa régularité mériterait une remontée. Il y a une telle homogénéité dans cette division que des projections sont difficiles à proposer…mais moi je me régale toujours de tes commentaires Gadget.😉

Nationale