Pro D2

Section Paloise, les supporters dans le capital du club

#1

  • L'Eclair
  • Membre
  • 16/04/2008
  • Msg : 45

Une assoce de socios se créait à Pau pour entrer dans le capital du club dès cette année. La nouveauté, c'est que l'initiative part strictement des supporters, même si bien sur le club a donné son accord. Les résultats seront forcément modestes mais riches de symbolique. L'article de la République des Pyrénées http://img405.imageshack.us/i/13055458.jpg/ L'article du Sud-Ouest Online aussi pour ne pas faire de jaloux RUGBY PRO D2, SUPPORTERS. Pour aider le club à augmenter son capital, l'association «Notre Section» vient de voir le jour. [size=15] Les socios donnent un coup de main[/size] Ce match-là se joue chaque saison, sans le moindre arbitre. Il n'a d'ailleurs même pas lieu sur la pelouse. Non, ce match-là, c'est en tribune qu'il se déroule, sur le thème : Quel est le meilleur public de France, ou, disons, de Pro D2 ? À chacun ses arguments, avec partis-pris caractérisés, chiffres plus ou moins bidons et inconscient collectif en guise de juge de paix. Que n'entend-t-on pas sur la ferveur agenaise, l'ambiance rochelaise, la fidélité aurillacoise, la chaleur oyonnaxienne...? OK, on veut bien. Sauf que le premier club de socios « made in » tribunes, c'est à Pau qu'il est en train de voir le jour. Popularisés dans le foot espagnol, le système de socios permet à un club d'ouvrir son capital à ses supporters, lesquels peuvent ainsi prendre part à la vie politique et financière dudit club. La France du rugby s'y est mise très récemment, à Perpignan, à Biarritz, à Bourgoin, à Narbonne et à Bordeaux-Bègles. « La différence, c'est que, dans ces clubs, les associations de socios ont été mises en place par les dirigeants. Nous, notre démarche est totalement autonome », précise Vincent Terrière, supporter viscéral de la Section Paloise, vice président du 16e Homme et cheville ouvrière du projet. Ainsi a été fondée « Notre Section », sur une idée lancée il y a quelques mois sur un forum Internet (sectionpaloise.com). « Un certain nombre de supporters exprimaient la demande d'aider concrètement le club. » Concrètement, cela signifie financièrement. « Ce n'est pas dans le but d'avoir un quelconque pouvoir décisionnel. Nous voulons juste lever des fonds, modestement. C'est un acte militant. » Un geste d'amour aussi, qui est allé droit au coeur de Yannick Le Garrères, le vice président du club, en charge des finances. « Cette initiative fait vraiment plaisir. On se sent moins seul. Et elle est également fondamentale sur le long terme. Pour ne pas faire comme Mont-de-Marsan et se donner les moyens de durer dans l'élite, le budget devra être majoré de 2 millions d'euros. Ainsi, si on parvient à remonter en Top 14, nous aurons un outil pour faire un appel public à l'épargne. » 30 000 euros espérés Littéralement, le terme castillan « socio » se traduit par « partenaire ». Le supporter ne se contente plus de chanter, d'applaudir (ou de siffler), ni de lever le coude à la buvette. Il devient acteur de la vie de son club, tout en restant à la place qui est la sienne. Exactement comme les entrepreneurs s'engagent aux côtés de la Section au sein du club Henry XV. « La vocation de Notre Section, c'est de répondre présent à chaque fois que le club décide une augmentation de capital, ce qui est le cas actuellement », explique Vincent Terrière, qui d'adresse aussi bien aux membres des associations de supporters (16e Homme, C@p e tot et les Amis de la Section), qu'à n'importe quel sympathisant vert et blanc, à la mesure des possibilités de chacun. Ainsi, il est possible de devenir actionnaire pour 40 euros (assortis de 10 euros de droits d'entrée destinés au fonctionnement de l'association). Quatre autres possibilités sont offertes, pour les plus gros portefeuilles, ou les plus passionnés : 120 ?, 240 ?, 400 ? et 800 ? et plus. Chaque socio recevra une carte de membre bienfaiteur, un foulard et une chemise collector pour les plus généreux. D'ici le 31 décembre, Notre Section espère collecter entre 15 000 et 30 000 euros. « Tout apport, si modeste qu'il soit, est le bienvenu. En effet, au delà des fonds récoltés, c'est par le nombre d'apporteurs que nous comptons affirmer un plébiscite du soutien au club. » De quoi renforcer la détermination de Yannick Le Garrères. « Nous travaillons chaque jour pour renflouer nos fonds propres (NDLR: selon le voeu de la DNACG). Les actionnaires habituels sont au rendez-vous, malgré la crise. Je suis confiant, on va y arriver. Quelle que soit la somme réunie par les supporters, cette mobilisation est porteuse d'espoirs. » Alors, il est où le meilleur public de Pro D2 ? L'association dispose d'un site Internet, (http://www.notresection.com) où il est possible de télécharger le formulaire d'adhésion, également disponible au siège de la Section au Hameau, ou par courrier au 68, rue Emile Guichenné 64 000 Pau. Auteur : pierre-yves crochet

#2

  • passion
  • Membre
  • 16/10/2007
  • Msg : 5

D'ici le 31 décembre, Notre Section espère collecter entre 15 000 et 30 000 euros. « Tout apport, si modeste qu'il soit, est le bienvenu. En effet, au delà des fonds récoltés, c'est par le nombre d'apporteurs que nous comptons affirmer un plébiscite du soutien au club. » De quoi renforcer la détermination de Yannick Le Garrères. « Nous travaillons chaque jour pour renflouer nos fonds propres (NDLR: selon le voeu de la DNACG). Les actionnaires habituels sont au rendez-vous, malgré la crise. Je suis confiant, on va y arriver. Quelle que soit la somme réunie par les supporters, cette mobilisation est porteuse d'espoirs. » Alors, il est où le meilleur public de Pro D2 ?

roll:o:/ Manque pas d'air les dirigeants palois .... Incapable de gèrer leurs finances, ils font appel aux supporteurs qui eux, en pleine crise, doivent se débrouiller peuvent subvenir à leurs moyens ... tous seuls et sans aide ! Quelle honte ! hmm

#3

  • L'Eclair
  • Membre
  • 16/04/2008
  • Msg : 45

C'est une opinion roll La réalité peut être différente. Là ceux sont les supporters qui montent le truc, qui sont au coeur de la démarche, les dirigeants acceptent ou non. Tellement peu de supporters sont considérés et sur le coup c'est plutot une opportunité à saisir. Qui plus est la somme recueillie sera probablement modeste, par manque de temps et juste avant les dépenses de chacun prévues pour Noël. C'est pas véritablement un besoin financier, les dirigeants auraient trouvé facilement l'équivalent de la somme que recueilleront les supporters. On est ici plutot dans une démarche symbolique et une reconnaissance des supporters comme partenaires. Je m'étonne que tu ne le perçoivespas

#4

  • passion
  • Membre
  • 16/10/2007
  • Msg : 5
L'Eclair a écrit :

C'est une opinion roll La réalité peut être différente. Là ceux sont les supporters qui montent le truc, qui sont au coeur de la démarche, les dirigeants acceptent ou non. Tellement peu de supporters sont considérés et sur le coup c'est plutot une opportunité à saisir. Qui plus est la somme recueillie sera probablement modeste, par manque de temps et juste avant les dépenses de chacun prévues pour Noël. C'est pas véritablement un besoin financier, les dirigeants auraient trouvé facilement l'équivalent de la somme que recueilleront les supporters. On est ici plutot dans une démarche symbolique et une reconnaissance des supporters comme partenaires. Je m'étonne que tu ne le perçoivespas

Disons que je n'ai pas la même impression que toi Je trouve sur ce coup là, que c'est surtout le porte monnaie des supporteurs qui est en reconnaissance Est ce que tu dépenses plus que tu gagnes ? Moi non ... les clubs devraient faire pareil