RF

S'inscrire Connexion Menu Menu

La fédérale 1 fait le yoyo !

ça s'en va et ça revient !

par , le

D'une semaine sur l'autre, les classements de Fédérale 1 jouent au Yoyo, ce qui révèle quand même un classement assez compact des quatre poules. Il faut tenir compte, pour ça, du classement britannique qui peut donner une meilleure lisibilité de ce qu'il nous attend pour la fin de saison.

Les favoris

Les 4 premiers de poule se détachent et même si l'on peut entrevoir un duel à distance entre Rouen et Valence Romans, Albi semble avoir pris la pleine mesure de son potentiel et enchaîne les victoires. Il reste Dijon, la bonne surprise de ce championnat, qui, dans une poule où l'on compte de grosses cylindrées, semble assoir son leadership. Mais attention, car lorsque nous lisons le classement britannique, Bourgoin a été beaucoup plus performant à l'extérieur et pourrait reprendre la tête si Dijon n'est pas dominateur hors de ses bases.

Les outsiders

Nous avons plusieurs surprises à ce niveau. Il est clair que les rétrogradés et anciens de la poule d'accession ne sont pas à la fête. Néanmoins, nous voyons poindre des clubs qui semblent acquérir de la légitimité dans ce championnat. Après avoir connu quelques dérapages, Nantes et Trélissac se sont remis la tête à l'endroit dans la poule 1. Toutefois, l'Union Cognac Saint Jean possède un classement britannique, qui, s'il en restait là, propulserait les Charentais à la deuxième place.

Dans la poule 2, Saint Jean de Luz a un matelas confortable qui pourrait l'emmener jouer le titre en fin de saison. Tarbes et Anglet sont en position favorable pour le Challenge Yves du Manoir, les dernières places donneront lieu à des confrontations directes passionnantes.

En poule 3, Blagnac gagne les matches qu'il faut et semble pouvoir accompagner Valence Romans en championnat de France. Derrière, 6 candidats se dessinent pour 4 place. Narbonne est sur le podium, Nîmes, qui, dans cette première phase joue une grande majorité de ses matches sur ses terres devra être conquérant hors de ses bases pour espérer la qualification. Aubenas devra faire preuve de plus de régularité et ne pas se contenter d'invincibilité à domicile.

La poule 4 est quant à elle très ouverte. 8 candidats pour 4 places en Challenge du Manoir avec un classement difficile à lire où il faut regarder les performances à l'extérieur. Ainsi, la place de Chambéry est à relativiser, puisque les Savoyards devraient se retrouver derrière les Niçois en fin de championnat. En revanche avec des déficits à domicile, Bédarrides Châteauneuf, Vienne et l'ASVEL devront aller faire des coups hors de leurs bases s'ils veulent espérer voir les phases finales.

Les dangers

Saint Médard en Jalles est à la traine et semble déjà condamné. Attention au deuxième club qui pourrait descendre, Suresnes avec -10 au classement britannique est en danger tout comme Langon (-8).

En poule 2, la lecture du classement montre que malgré leur dernière place, Lannemezan pourrait s'en sortir en gagnant tout à domicile. En revanche, Nafarroa et Valence d'Agen ont des défaites à domicile qui plombent leurs statistiques et les placent virtuellement aux dernières places.

En poule 3, une seule rétrogradation dans une poule à 11 candidats et cela se jouera entre Graulhet et Fleurance.

Enfin, en poule 4, c'est compliqué pour Grasse et Beaune avec des CB de -10 et -4. Pour Beaune, c'est un classement équivalent à celui de Bédarrides Châteauneuf, mais aussi à une victoire à l'extérieure de l'ASVEL et Vienne. Chaque défaite à domicile et victoire à l'extérieure chambouleront ce classement.

Autres news