RF

S'inscrire Connexion Menu Menu

Des points en plus pour les clubs

Inciter au lieu de sanctionner

par , le

Cela a fait le tour de la rugbysphère cette semaine avec des questionnements, des doutes et des remarques plus ou moins pertinentes. Petit retour sur un système qui se veut vertueux.

L'origine

Lorsque Bernard Laporte est élu en 2016, l'un des chantiers de Thierry Murie, Vice-Président en charge du rugby amateur est d'assainir l'économie des clubs afin que ceux-ci prennent conscience qu'il faut jouer avec les moyens dont on dispose et non les moyens dont nous rêvons. Mais çà necessite de repenser le système. Dès lors, très tôt vient cette idée d'inciter plutôt que de sanctionner.

La sanction doit rester dans un cadre de contrôle des finances et même là, pour Thierry Murie, elle doit avoir une valeur éducative. Trop souvent les clubs étaient rétrogradés, faisaient un petit tour, glânaient des titres et revenaient à leur niveau tout en recommençant les mêmes bêtises. 

Aujourd'hui, lorsque vous êtes rétrogradés administrativement, vous ne pouvez pas jouer les phases finales la saison suivante. La DNACG utilise aussi un point de règlement plus percutant qui est d'enlever des points pour la saison suivante, voire pour la saison actuelle. Imaginez un club potentiellement maintenu ou qualifiable grâce aux joueurs qui ont fait le job, se retrouve rétrogradé parce que le club n'a pas joué le jeu. Le bureau devra s'expliquer auprès des membres du club. 

Dans la ligné des renforcements des contrôles, la FFR s'est aperçu que la majorité des clubs ne renvoyaient pas les documents comptables aux dates demandées et ce malgré une amende règlementaire de 5000 euros par retard. Cela pouvait donc aller jusqu'à 15 000 euros par saison. Cette sanction était rarement appliquée car au bout de quelques relances et menaces, les clubs envoyaient avec plusieurs mois de retard, ne facilitant pas ainsi le travail de la DNACG. Il fallait donc simplifier le système.

L'idée

Les clubs sont souvent exsangues financièrement. Continuer à leur taper dessus n'arrangera pas les choses. L'idée étudiée par les services de la FFR est de taper sur le sportif, puisque c'est la clé du succès d'un club. On ne sanctionne pas, mais si vous renvoyez vos documents comptables avant la date prescrite, vous avez 2 points en plus au classement. Il y a donc trois échéances dans l'année. La prochaine étant le 15 octobre pour les clubs de Fédérale 1 et le 31 octobre pour les clubs de Fédérale 2. Les points tomberont dans l'escarcelle des clubs le 20 décembre.

Pour qui ?

Cela concerne les clubs de Fédérale 1 et 2 dont les finances sont contrôlées par la FFR. La bonne nouvelle est que pour la première fois, tous les clubs de Fédérale 1 et 2 ont renvoyé en temps et en heure les documents demandés, qui correspondent à la clôture des comptes au 30 juin. Cette première étape n'est pas la plus compliquée puisqu'elle est nécessaire pour toute association afin de faire voter les comptes en AG, généralement en septembre.

Nous verrons donc le 20 décembre si l'assiduité perdure et si certains clubs ouvrent enfin leurs grands livres sans rechigner.

Autres news