RugbyfederalRF

S'inscrire Connexion Menu Menu

/tmp/phpulQvmB

Les changements en Fédérale 1 pour la saison prochaine

par , le

Ce jeudi 5 avril avait lieu la réunion des clubs de Fédérale 1 afin d'échanger et de proposer une évolution du format de cette division à propos de laquelle les débats sont quotidiens et passionnés. La proposition qui a été faite hier a été approuvée par 32 des 33 clubs présents ou représentés. Seul Bourg en Bresse s'est prononcé contre.

Tout d'abord, il a fallu faire le constat de l'organisation actuelle. La poule d'accession avait pour objectif de préparer les clubs à la pro D2. Même si l'on constate que les clubs qui accèdent depuis 3 saisons arrivent à se maintenir, il n'est pas sur que ce soit lié. Pour preuve, un club montant renouvelle à 40% son effectif, principalement sur les postes clés, ainsi que le staff. Le fait de connaitre plus tôt son futur dans la saison permet de mieux se préparer et c'est un critère qu'il faut garder pour les accédants.

Le problème de la Fédérale 1 actuellement c'est que la sélection pour la pro D2 se fait primo sur critères financiers, puis critères administratifs et enfin sur les critères sportifs. L'idée est de remettre le sportif au centre du championnat. De surcroît, le constat est dur mais réel, plus  de 50% des clubs qui y sont connaissent des difficultés pour respecter les critères. La saison dernière, 6 clubs sur 10 ont été acceptés, cette saison 5 sur 11. 

Il y a donc une troisième division déguisée pour 5 clubs, ce n'est pas acceptable.

Le nouveau projet repose les bases d'une compétition universelle. 4 poules de 12 avec 12 têtes de séries réparties sur les 4 poules. Les 2 derniers de chaque poule sont rétrogradés.

Pour la prochaine saison, les 12 têtes de séries sont les 11 clubs de la poule d'accession et le vainqueur du Jean Prat. Les 2 premiers de chaque poule sont qualifiés pour le championnat de France et disputeront un titre et une accession en pro D2. Ces 8 clubs seront systématiquement têtes  de série la saison suivante.

Les clubs classés de 3 à 6 disputeront le Challenge Yves du Manoir.

En ce qui concerne l'accession en pro D2, le cahier des charges actuel est maintenu. La seule différence est que ce cahier des charges devra être respecté fin avril, avant les phases finales sauf comptablement puisque le critère est sur le bilan n-1. Si un club ne respecte pas le cahier des charges, il ne pourra pas monter en pro D2, mais pourra jouer le titre. Quarts de finale aller/retour, demies et finale et petite finale en match sec. 

Pourquoi une petite finale ?

Si l'un ou les deux finalistes ne peut monter en pro D2, le vainqueur de la petite finale pourra y accéder et le club classé 4 aussi en cas de plus de 1 refus. Les promus seront donc connus soit le 19 mai 2019, soit le 26 mai en fonction du calendrier établi ce qui répond à la demande des clubs. 

Pour le challenge Yves du Manoir, il y aura des huitièmes et quarts de finale en aller/retour, demies finales et finale en match sec. Le trophée sera remis le 23 juin 2019.

Cette formule remet donc le sportif au coeur de la division, offre plus de lisibilité pour les partenaires et sponsors. Le challenge Yves du Manoir permet de faire renaitre un trophée historique et continuer son histoire.

Le projet va être soumis au vote du Comité Directeur d'ici peu, les poules seront constitués avant le congrès de Perpignan.

 

 

Autres news