Rugbyfederal

S'inscrire Connexion Menu Menu

News RF

Vous qui appelez Mohed Altrad

par , le

Vous qui appelez Mohed Altrad, le bédouin.Lorsqu'une affaire sort dans la presse, j'ai l'impression que cela réveille ce qu'il y a de plus bas dans l'inconscient collectif. Philippe Kallenbrunn a écrit un article pour le JDD sur des relations supposées et influentes entre Mohed Altrad et Bernard Laporte. Forcément les réseaux sociaux se sont emparés de la nouvelle pour en sortir des commentaires pas toujours justifiés et basés sur le ressenti que l'on a de ces personnages.

Lors de cette fabuleuse lecture, j'ai vu qu'un facebooker appelait le président de Montpellier, le bédouin. J'ai bien sûr laissé une remarque en signifiant que c'était un commentaire raciste. Ce qui a déclenché une bataille rangée avec certains intervenants. Ce qui me dérange, c'est que les personnes n'assument pas leurs écrits et pensent qu'ils ont le droit de donner des noms spécifiques qui cachent bien plus qu'un pseudo-humour mal placé.

Le pire, c'est que les réseauteurs pensent que c'est une atteinte à leur liberté d'expression. Là encore, ils ne connaissent ni le principe de racisme, ni la limite de la liberté d'expression qui n'est pas inconditionnelle.

Mais revenons à ce terme "bédouin". Mohed Altrad n'a jamais caché ses origines, expliquant qu'il était issu d'une famille de bédouins. Jusque là, rien de bien croustillant dans l'histoire de cet homme. Le problème est bien ce que les gens qui ne l'aiment pas en ont fait. Cela a commencé par certains présidents de top 14 qui ont commencé à parler de lui en employant le terme "bédouin". Car si à l'origine il s'agit de nomades représentant une population de 4 millions de personnes, employer ce terme pour parler d'un président de club est bien sûr condescendant, rabaissant et destiné à diminuer la qualité de la personne. 

Parce qu'est-ce qu'un bédouin pour un descendant du colonialisme occidental ? Ce n'est probablement qu'un éleveur de dromadaires parcourant le désert que l'on n'a pas réussi à occidentaliser. Et c'est là que l'on touche du doigt le racisme. D'autant plus que Mohed Altrad s'en est dit victime dans cet article. Alors oui, le fait d'appeler le président du MHR le "bédouin" n'a rien d'innocent, et les gens qui continuent à employer ce terme devraient comprendre à quel point c'est une utilisation dégradante et raciste. Bien sûr j'ai eu le droit à différents sophismes pour essayer de se justifier. On m'a dit notamment que l'on utilise le terme de "rital". Lorsque Claude Barzotti chante je suis rital et je le reste, c'est son droit. "Rital" est issu de l'immigration et était l'estampillage de R.itals qui signifiait réfugié italien. Et comme pour toutes les populations immigrantes, il était difficile de trouver des métiers gratifiants.

Néanmoins, dans la bouche d'un français cela peut aussi avoir une connotation xénophobe. Tout comme ma grand mère qui employait le terme de "boche" pour définir les Allemands 40 ans après la fin de la guerre et avec un ton qui n'avait rien de sympathique. Alors, certains y verront une tentative d'aseptiser leurs privilèges. Contre ceux-là je ne peux rien, à commencer qu'ils essayent de comprendre la notion de respect. D'autres me parleront de Coluche. N'est pas Coluche qui veut et ses blagues dans la bouche d'un extrémiste auraient une toute autre signification.

Alors bien sûr certains vont sauter sur l'occasion pour y voir un article qui défend encore Bernard Laporte. Je ne pourrais que leur conseiller d'élever leur conscience et d'essayer de comprendre le fond de cet article. Je ne connais pas Mohed Altrad et de ce que je vois, je le trouve dur, ne montrant aucune empathie et ne semblant être intéressé que par le business. Si seulement il pouvait favoriser la formation française dans son club et participer ainsi au renouveau de l'Equipe de France, ce serait un sacré coup de pouce. Pour terminer, si un président du Top 14 venait à révéler son homosexualité, parlerait-on de lui comme le PD ? Si nous avions une femme présidente, parlerait-on de la conne ou bien la chaudasse si un tant soit peu cela émoustille le membre endormi de ces personnes qui pensent avoir tous les droits ? Je vous laisse juge.

Autres news