RugbyfederalRF

S'inscrire Connexion Menu Menu

News RF

Non, le FC Auch n'est pas mort ! Il devrait s'en sortir.

par , le

FC AuchIl suffit d'une annonce de dépôt de bilan pour que les médias transforment ça en un effet Roger Gicquel : la France a peur. Incroyable ce que l'on peut lire comme effets d'annonce dramatisant la situation et parlant de la fin du monde dans le Gers. Certes, ce n'est pas plaisant comme situation, mais il faut apprendre à relativiser.

Qu'est-ce que l'on peut lire comme bêtises (c'est vrai qu'on n'est pas les derniers) !

FEDERALE 1 - Auch dépose le bilan : la mort d'un des bastions du rugby français rugbyrama.fr Le rugbynistère qui dit : encore un grand club qui disparait ! Midi Olympique : clap de fin pour le FC Auch Gers ! Je veux bien entendre les déclarations fortes pour attirer le badaud. J'aurais du m'en inspirer pour faire des visites sur RF.  Un titre du type du Top 14 à la 4° série en 10 ans, même Luc Alphand n'est jamais descendu aussi vite ! Ou encore il faut retrouver le soldat Holtz pour un nouveau Aucheton ! J'ai décidé de faire un peu d'éducation. Lorsque l'on parle de dépôt de bilan, la majorité des personnes ne sait pas de quoi nous parlons. Pire, dans l'inconscient, un club n'est qu'une entité indivisible, ce qui laisse à penser le pire dans les déclarations simplistes.

Comment fonctionne un club ?

Normalement, au départ, vous avez une association loi 1901. Cette association a un numéro d'affiliation auprès de la fédération. Elle grandit, monte dans les championnats et doit se structurer en conséquence. Arrivé à un certain niveau, il est recommandé de créer une société sportive. Cette société (SAOS, SASP) obtient l'agrément de l'association pour gérer la partie professionnelle du club (contrats des joueurs, sponsoring lié à l'équipe pro...). Les deux budgets sont donc distincts, généralement l'association détient aussi des parts dans la société. Elle peut à tout moment retirer son agrément (ce qui s'est passé avec Bourgoin). En cas de soucis financiers, il se peut que l'association soit excédentaire lorsque la société est déficitaire. Ce qui fait que la société peut disparaître et l'association survivre. C'est ce qui se passe à Auch. En revanche, d'autres clubs ont tout perdu (Gaillac, Chalon-sur-Saône, Lille, Montluçon, Nice, Saint-Etienne, Marseille, Libourne, Saint-Nazaire, Nantes, Rouen). Dans ces cas là, l'association et la société (pour les clubs qui en avaient), ont connu des problèmes financiers irréversibles et sont repartis pour certains sous un nouveau nom. Un dépot de bilan ? Qu'est-ce que c'est ? Là encore, dans l'inconscient collectif, c'est synonyme de faillite, alors qu'en fait ça ne l'est pas. Lorsqu'une entité dépose le bilan, elle engage une procédure au niveau du tribunal qui gèle les règlements aux créanciers. À partir de là, le tribunal va procéder à l'analyse de la situation, vérifier s'il y a un plan de relance et proposer soit un redressement judiciaire qui permet à l'entité de se relancer, soit une liquidation qui est la disparation pure et simple de cette même entité.

Quid du FC Auch Gers ?

C'est le secteur professionnel qui dépose le bilan et qui sera mis en liquidation judiciaire. L'association, qui est la cheville historique du club est toujours opérationnelle et pourra se relancer dans une division qui sera choisie par la FFR en fonction du nouveau projet présenté. Dans l'article 8 de l'annexe portant sur la DNACG, il est précisé qu'en cas de cessation de paiement le dossier est transmis au Conseil Supérieur de la DNACG qui peut prononcer une mesure allant jusqu'à la rétrogradation de l'association support dans les divisions inférieures à l'issue de la saison en cours. Ce n'est donc pas systématique. En conclusion, non le FC Auch Gers n'est pas mort. La situation est compliquée. Il semble que l'association ait les moyens de trouver les ressources pour se relancer. Alors effectivement, le club peut dire adieu à des retrouvailles avec le Top 14, mais il faut se rappeler que les deux saisons passées à ce niveau n'ont pas été sportivement les plus abouties. De surcroît, déjà dans sa structure à l'époque, Auch était un ovni. Le Gers est terre de rugby, des clubs non moins historiques drainent de bonnes énergies et il est clair qu'avec cette concentration de joueurs, le rugby Gersois trouvera la solution pour retrouver les sommets et peut-être avoir un club professionnel à nouveau.

Autres news