Fédérale 1

Un vaccin contre le professionnalisme

#1

  • Delphinetalaron
  • Banni(e)
  • 12/09/2018
  • Msg : 256

Bien que je n'ai rien contre le rugby professionnel,  je suis attristé de voir des grands enfants de 27 28 ans s'apercevant tout d'un coup qu'après le rugby il faut bosser . Fini la grande vie ......

Mais qu'est ce que je vais  faire après ????

La peur du lendemain, et le règlement FFR les oblige presque à chercher à tout prix un club pro ....

Les clubs amateurs étant obligé de leur faire un contrat pro ça compliqué les choses ....

Le débordement des étrangers des étages supérieurs n'arrange rien !

Les yakafokon où yakafaireça ne visent qu'au plaisir du spectateur .....   tant qu'il y a des gladiateurs ......

Chaque fin de saison, et ça a déjà commencé,  je reçois des appels de joueurs (trops cher pour les amateurs ) en panique qui cherchent , et qui ne pourront trouver un club

 

#2

  • Jean-Luc
  • Membre
  • 29/06/2011
  • Msg : 4 084

Quand tu découvres à 27-28 ans qu'il faut travailler pour gagner sa vie, c'est que tu as un problème. Le rugby, les règlements .. etc n'ont rien à voir la dedans, c'est valable pour tout le monde. 

#3

  • TIF26
  • Membre
  • 19/06/2017
  • Msg : 259

Malherueusement il faut être réaliste !!

 

le rugby est devenu comme le foot....on fait réver les gamins...ils abandonnent leurs etudes (le fameux double projet est une belle farce....!! et surtout une belle hypocrisie...)...et vers 23 ans a la fin de la periode espoir qui est une impasse totale....on vous montre la porte....

 

le rugby marche sur la tête...l'argent a tout abimé...et les clubs Pro des mourroirs a jeunesse ...ou plutot le miroir aux alouettes !!

 

tout le monde ferme les yeux...et les jeunes se font attrapper comme des lapins dans les phares d'une voiture...

 

Signer dans un club de top 14 a 18 ans est une escroquerie...cela devrait être interdit...sauf a changer la donne et imposer les études et le controle des études...et reverser les equipes espoirs dans le monde amateur pour que ces bambins se frottent au vrai rugby et non pas a la sombre farce du championnant espoir...

imposer 90% de JIFF en federale 1....

 

vaste débat...je ne suis pas don QUIchotte...et je ne me battrai pas contre les moulins de l'hypocrisie...

mais pour une fois je rejoins mon amie Delphine...:)

#4

  • CL68
  • Membre
  • 06/05/2005
  • Msg : 1 198

Tout à fait d'accord. Le rugby n'est pas fait pour le professionnalisme, du moins de la sorte. La bonne évolution serait de réserver le championnat pro, non à des clubs, mais aux comités (la vielle idée Fourroux, mais élargie aux anciens 24 comités, éventuellement ajustés dans leurs contours, et jouant en 2 divisions pro, mais régionales).

De la sorte plus de surenchère financière, les comités gèrent mieux les finances locales, les joueurs recrutés sous contrats sont issus des clubs amateurs (tous les autres clubs actuels) et le calendrier de 22 matches pro est compatible avec les échéances internationales.

Les autres clubs sont amateurs, et disputent une compétition où l'argent étant remis à sa juste place les problèmes récurrents d'ego et de démesure disparaissent. Ces clubs travaillent la formation en phase avec les comités régionaux, et fournissent à ceux-ci les contingents réguliers de nouveaux talents. Les joueurs étrangers du coup ne sont plus intéressés par ce championnat amateur (car pas d'oseille), et la baudruche dégonfle. Moins de casse sur le terrain. Baisse induite des cotisations d'asurances. Les clubs amateurs se consacrent alors à la formation et au jeux, et non plus au recrutement, à l'équilibrisme financier, aux procédures contentieuses, etc...

 

 

#5

  • VileCarlingue
  • Membre
  • 29/09/2015
  • Msg : 68

CL68 a écrit :

Tout à fait d'accord. Le rugby n'est pas fait pour le professionnalisme, du moins de la sorte. La bonne évolution serait de réserver le championnat pro, non à des clubs, mais aux comités (la vielle idée Fourroux, mais élargie aux anciens 24 comités, éventuellement ajustés dans leurs contours, et jouant en 2 divisions pro, mais régionales).

De la sorte plus de surenchère financière, les comités gèrent mieux les finances locales, les joueurs recrutés sous contrats sont issus des clubs amateurs (tous les autres clubs actuels) et le calendrier de 22 matches pro est compatible avec les échéances internationales.

Les autres clubs sont amateurs, et disputent une compétition où l'argent étant remis à sa juste place les problèmes récurrents d'ego et de démesure disparaissent. Ces clubs travaillent la formation en phase avec les comités régionaux, et fournissent à ceux-ci les contingents réguliers de nouveaux talents. Les joueurs étrangers du coup ne sont plus intéressés par ce championnat amateur (car pas d'oseille), et la baudruche dégonfle. Moins de casse sur le terrain. Baisse induite des cotisations d'asurances. Les clubs amateurs se consacrent alors à la formation et au jeux, et non plus au recrutement, à l'équilibrisme financier, aux procédures contentieuses, etc...

 

Assez en phase avec cette idée.

En fin de compte, le problème est que FFR et LNR ne travaillent pas forcément dans le même sens.

La vraie rupture à mon sens serait que la LNR, ou quel que soit son nom, devienne une filiale de la FFR en charge uniquement du monde pro, à savoir :

- Championnat de franchises et coupe d'Europe (voire les deux en un seul bloc).

- EDF masculine, puisqu'elle n'est composée exclusivement que de joueurs pro.

Resterait alors à charge de la FFR les championnats amateurs, la formation et les autres EDF.

Ainsi tous les joueurs pro seraient recrutés et rémunérés par cette filiale pro (appelons la ligue), et sous contrat avec elle.

Les franchises constitueraient leurs effectifs avant chaque saison (ou en anticipant sur plusieurs saisons) en "louant" les services des joueurs proposés par la ligue que cette dernière facturerait.

Ainsi tout joueur sélectionnable resterait prioritairement disponible pour la ligue de par la nature de son contrat. Une franchise voyant son joueur partir en sélection ne serait pas facturée sur le temps qu'il y passe. La rémunération du joueur resterait la même, qu'il soit en franchise ou en sélection.

On pourrait imaginer que ces franchises jouent en permanence (40 matchs par an), ce qui est idéal dans un modèle économique sport spectacle, et pour varier la localisation des matchs au sein d'une région.

Les résultats en coupe d'Europe (même s'il serait préférable qu'Europe et CF ne fassent qu'un) seraient intégrés au CF, puisque tout le monde y participe.

 

Côté amateurs, gérés par la FFR, on réintègrerait les structures associatives des actuels clubs pro.

Les contrats pro seraient abolis (ce qui n'empêche pas le statut de sportif de haut niveau). 

Le plus haut niveau servirait de base de recrutement à la ligue.

 

 

#6

  • tousdevant84
  • Membre
  • 13/06/2014
  • Msg : 1 391

Il faut interdire les contrats 100% pro en dessous de la prod2!!ceux qui persistent à faire croire que la F1 doit être professionnelle sont des huluberlus qui se foutent de l'après carrière rugbystique des joueurs!!les plus intelligents sont ceux qui savent se construire un parcours professionnel en parallèle!!Même certains contrats en pro d2 pour les jeunes joueurs sont scandaleux!!!

#7

  • Bernard
  • Administrateur
  • 10/06/2004
  • Msg : 5 793

Auquel cas il faut supprimer les montées/descentes entre F1 et Pro D2, comment un club n'ayant aucun joueur pro pourrait il passer à 35/40 contrats pro en 2 mois?

#8

  • Delphinetalaron
  • Banni(e)
  • 12/09/2018
  • Msg : 256

Bin ....  si il n'y a pas de montée et descente .......    

#9

  • kdom93
  • Membre
  • 11/05/2006
  • Msg : 1 209

tousdevant84 a écrit :

Il faut interdire les contrats 100% pro en dessous de la prod2!!ceux qui persistent à faire croire que la F1 doit être professionnelle sont des huluberlus qui se foutent de l'après carrière rugbystique des joueurs!!les plus intelligents sont ceux qui savent se construire un parcours professionnel en parallèle!!Même certains contrats en pro d2 pour les jeunes joueurs sont scandaleux!!!

Il y a necessairement besoin d'une division intermédiaire.

#10

  • Olivier
  • Administrateur
  • 25/10/2013
  • Msg : 892

Donc, s'il n'y a plus d'accession, on est d'accord que les clubs avec un projet peuvent s'assoir dessus. 

Le problème n'est pas tant le professionnalisme que la gestion des hommes. Baptiste Couilloud qui est à mon avis le meilleur demi de mêlée Français suit des études en parallèle de sa carrière professionnelle. Mais il a derrière lui des parents qui ont la tête sur les épaules et quand tu discutes avec lui, il y a une maturité qui fait qu'il ne sera pas perdu à la fain de sa carrière...

Combien dans l'entourage des joueurs pros influencent mal les joueurs ? C'est pas le professionnalisme le problème, c'est l'humain.

#11

  • Olivier
  • Administrateur
  • 25/10/2013
  • Msg : 892

kdom93 a écrit :
tousdevant84 a écrit :

Il faut interdire les contrats 100% pro en dessous de la prod2!!ceux qui persistent à faire croire que la F1 doit être professionnelle sont des huluberlus qui se foutent de l'après carrière rugbystique des joueurs!!les plus intelligents sont ceux qui savent se construire un parcours professionnel en parallèle!!Même certains contrats en pro d2 pour les jeunes joueurs sont scandaleux!!!

Il y a necessairement besoin d'une division intermédiaire.

Elle existe en étant un mix de clubs semi-pros et amateurs. 

#12

  • kdom93
  • Membre
  • 11/05/2006
  • Msg : 1 209

Oui oui je dis pas le contraire, c'est normal que la F1 soit un mix, comme le National au foot. 

#13

  • Olivier
  • Administrateur
  • 25/10/2013
  • Msg : 892

Et je pense, justement que le fait qu'il y ait 48 clubs dans cette division permet d'avoir un spectre assez large en donnant la possiblitté de se construire. Il ne faut pas oublier qu'à l'époque, cette formule avait 3 rétrogradations par poule, ce qui ne permettait pas vraiment de stabilité au sein de la division. 

D'ici 2/3 ans, la fédérale 1 sera stabilisée et permettra à certains clubs de travailler sur un vrai projet d'accession à la pro D2 sans pour autant se mettre en danger. Une accession se fait sur un projet planifié, organisé et piloté. Nevers l'a fait et pourtant sportivement, c'était très compliqué à chaque saison.

Ce qui a été fait est à mon avis le bon choix. Connaitre les promus avant et éviter de créer une bulle qui mène aux dérives.

#14

  • Delphinetalaron
  • Banni(e)
  • 12/09/2018
  • Msg : 256

Non une accession se fait sur un projet FINANCIER tout le reste c'est du blabla....

Dumange, riche entrepreneur à mis du temps pour monter mais à mis 9 millions sur la table la dernière saison .....

Bravo d'assainir la F1 financièrement,  maintenant il faut l'assainir "moralement " ,  ceux qui veulent monter préparent un dossier solide sur 3,4,5 ans et la fédé dit par exemple dernière montée descente en 2024/2025 ....  Après fini , on reste avec une F1 100% amateur avec des contrats pluri actifs avec  un rémunération maximum .....  club budget maxi ...  après au dessus ils font ce qu'ils veulent .... FRANCHISES mutables ou pas , etc ....

#15

  • CARPEDIEM
  • Membre
  • 04/02/2015
  • Msg : 325

Delphinetalaron a écrit :

Non une accession se fait sur un projet FINANCIER tout le reste c'est du blabla....

Dumange, riche entrepreneur à mis du temps pour monter mais à mis 9 millions sur la table la dernière saison .....

Bravo d'assainir la F1 financièrement,  maintenant il faut l'assainir "moralement " ,  ceux qui veulent monter préparent un dossier solide sur 3,4,5 ans et la fédé dit par exemple dernière montée descente en 2024/2025 ....  Après fini , on reste avec une F1 100% amateur avec des contrats pluri actifs avec  un rémunération maximum .....  club budget maxi ...  après au dessus ils font ce qu'ils veulent .... FRANCHISES mutables ou pas , etc ....

  100% d'accord avec toi

 

#16

  • réglisse
  • Membre
  • 19/01/2009
  • Msg : 1 514

c'est peut être le plus "raisonnable" mais de quel droit va t on expliquer que telle ville, qui va monter un projet solide en 2026 devra aller se brosser et n'aura pas le droit de goûter au monde pro

en terme d'équité sportive, je trouve ça un peu nase

il va falloir aller expliquer à Massy par exemple, club qui a fourni un nombre considérable d'internationaux, que parce qu'ils ont pas assez d'argent, ils iront plus en pro d2.

on se prive potentiellement de futurs vannes , soyaux ou nevers, qui ont des projets qui tiennent la route

il faut réguler la course à l'armement d'une minorité, mais priver les autres de l'objectif final, ça enlève tout intérêt au championnat

#17

  • jarod26
  • Membre
  • 02/11/2015
  • Msg : 1 991

Delphinetalaron a écrit :

Non une accession se fait sur un projet FINANCIER tout le reste c'est du blabla....

Dumange, riche entrepreneur à mis du temps pour monter mais à mis 9 millions sur la table la dernière saison .....

Bravo d'assainir la F1 financièrement,  maintenant il faut l'assainir "moralement " ,  ceux qui veulent monter préparent un dossier solide sur 3,4,5 ans et la fédé dit par exemple dernière montée descente en 2024/2025 ....  Après fini , on reste avec une F1 100% amateur avec des contrats pluri actifs avec  un rémunération maximum .....  club budget maxi ...  après au dessus ils font ce qu'ils veulent .... FRANCHISES mutables ou pas , etc ....

Donc sous prétexte que la F1 est dite ''amateur'' il faudrait sanctionner les clubs qui peuvent payer leurs joueurs et qui voudraient se professionaliser ?  je suis plus de l'avis d'Olivier en rétablissant un  certain équilibre grace à l'aide de la DNCG et de la mise en place d'une politique adéquate  que ce soit pour les clubs et la fédérale 1 et aussi la F2 et F3

#18

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 019

jarod26 a écrit :
Delphinetalaron a écrit :

Non une accession se fait sur un projet FINANCIER tout le reste c'est du blabla....

Dumange, riche entrepreneur à mis du temps pour monter mais à mis 9 millions sur la table la dernière saison .....

Bravo d'assainir la F1 financièrement,  maintenant il faut l'assainir "moralement " ,  ceux qui veulent monter préparent un dossier solide sur 3,4,5 ans et la fédé dit par exemple dernière montée descente en 2024/2025 ....  Après fini , on reste avec une F1 100% amateur avec des contrats pluri actifs avec  un rémunération maximum .....  club budget maxi ...  après au dessus ils font ce qu'ils veulent .... FRANCHISES mutables ou pas , etc ....

Donc sous prétexte que la F1 est dite ''amateur'' il faudrait sanctionner les clubs qui peuvent payer leurs joueurs et qui voudraient se professionaliser ?  je suis plus de l'avis d'Olivier en rétablissant un  certain équilibre grace à l'aide de la DNCG et de la mise en place d'une politique adéquate  que ce soit pour les clubs et la fédérale 1 et aussi la F2 et F3

yes

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#19

  • Gadget5863
  • Membre
  • 26/12/2014
  • Msg : 2 019

Bernard a écrit :

Auquel cas il faut supprimer les montées/descentes entre F1 et Pro D2, comment un club n'ayant aucun joueur pro pourrait il passer à 35/40 contrats pro en 2 mois?

yes

« L’humilité rend invulnérable. »
– Marie von Ebner-Eschenbach

#20

  • VileCarlingue
  • Membre
  • 29/09/2015
  • Msg : 68

Mais pourquoi cette vision toujours centrée sur le club ? Et qu'est-ce qui empêcherait plusieurs clubs voisins d'avoir des parts dans une franchise locale ?

Prenons l'exemple du Dauphiné : on a le FCG qui fait régulièrement yoyo entre D2 et Top14. De l'autre côté du Vercors, le projet de fusion Romans-Valence semble pouvoir concrétiser ses chances d'accès à la D2. Mais rien n'indique que cette équipe s'y pérennisera (et d'ailleurs, ce regroupement Romans-Valence tient plus de l'esprit franchise que du club, vu de l'extérieur).

Dans le cadre d'un modèle basé sur le sport spectacle, ces 3 clubs (FCG, USRP, VS) redevenus amateurs pourraient tout aussi bien prendre des parts dans une franchise locale (qu'on nommerait Vercors XV, Dauphiné XV ou ce que vous voulez), sans qu'elles en aient pour autant l'exclusivité. S'y grefferaient également d'autres partenaires, institutionnels et privés (Office du tourisme du Vercors, Confrérie de la Raviole, Chapoutier, etc...).

Ainsi, ces 3 clubs conserveraient leur identité au sein d'un championnat d'élite (ou presque) amateur. Identité qu'ils renforceraient même puisque, sans nécessité de course à l'échalotte, ils s'appuieraient davantage sur les joueurs du cru et surtout leur formation.

Et si quelques jeunes issus de leur formation venaient à être recrutés par la ligue pro dont je parlais plus tôt, la franchise constituée par ces clubs conserverait une priorité sur ces jeunes.

L'idée centrale de tout ça étant que la ligue garde la main sur les contrats pro afin d'en disposer à volonté pour la sélection nationale.

 

p.s : je tiens à préciser que j'ai pris cet exemple Grenoble / Romans / Valence par pur hasard. Je reste complètement extérieur à tout ce qui anime en particulier les deux dernières.

Dernière modification par VileCarlingue (12/04/2019 16:00:09)

#21

  • Olivier
  • Administrateur
  • 25/10/2013
  • Msg : 892

Delphinetalaron a écrit :

Non une accession se fait sur un projet FINANCIER tout le reste c'est du blabla....

Dumange, riche entrepreneur à mis du temps pour monter mais à mis 9 millions sur la table la dernière saison .....

Bravo d'assainir la F1 financièrement,  maintenant il faut l'assainir "moralement " ,  ceux qui veulent monter préparent un dossier solide sur 3,4,5 ans et la fédé dit par exemple dernière montée descente en 2024/2025 ....  Après fini , on reste avec une F1 100% amateur avec des contrats pluri actifs avec  un rémunération maximum .....  club budget maxi ...  après au dessus ils font ce qu'ils veulent .... FRANCHISES mutables ou pas , etc ....

Pas d'accord, le critère financier n'est qu'une partie des critères. Mais je vais mettre un sondage en page d'accueil pour les franchises, voir si ça suit son chemin.

Je ne vois pas l'intérêt, car il y aura toujours une course à l'armement et il y aura donc toujours des franchises moins vantages que d'autres...

#22

  • Delphinetalaron
  • Banni(e)
  • 12/09/2018
  • Msg : 256

Olivier a écrit :

Donc, s'il n'y a plus d'accession, on est d'accord que les clubs avec un projet peuvent s'assoir dessus. 

Le problème n'est pas tant le professionnalisme que la gestion des hommes. Baptiste Couilloud qui est à mon avis le meilleur demi de mêlée Français suit des études en parallèle de sa carrière professionnelle. Mais il a derrière lui des parents qui ont la tête sur les épaules et quand tu discutes avec lui, il y a une maturité qui fait qu'il ne sera pas perdu à la fain de sa carrière...

Combien dans l'entourage des joueurs pros influencent mal les joueurs ? C'est pas le professionnalisme le problème, c'est l'humain.

En le vrai projet est de faire un centre de formation pour les parents, beaucoup pensent avoir engendré une machine de guerre ....

Moi je leur ai dit : il y a 300 français pro, 600 députés.......   plus de chance d'être à l'assemblée.....

#23

  • sylvain92000
  • Membre
  • 06/07/2015
  • Msg : 297

Delphinetalaron a écrit :
Olivier a écrit :

Donc, s'il n'y a plus d'accession, on est d'accord que les clubs avec un projet peuvent s'assoir dessus. 

Le problème n'est pas tant le professionnalisme que la gestion des hommes. Baptiste Couilloud qui est à mon avis le meilleur demi de mêlée Français suit des études en parallèle de sa carrière professionnelle. Mais il a derrière lui des parents qui ont la tête sur les épaules et quand tu discutes avec lui, il y a une maturité qui fait qu'il ne sera pas perdu à la fain de sa carrière...

Combien dans l'entourage des joueurs pros influencent mal les joueurs ? C'est pas le professionnalisme le problème, c'est l'humain.

En le vrai projet est de faire un centre de formation pour les parents, beaucoup pensent avoir engendré une machine de guerre ....

Moi je leur ai dit : il y a 300 français pro, 600 députés.......   plus de chance d'être à l'assemblée.....

Euh... 300 joueurs de rugby français pro... pour 30 clubs pro sans compter la Fed1 ? Je sais qu'il y a beaucoup de joueurs étrangers mais quand même. Le seul Top 14 compte 350 français pro (pour 250 étrangers).

Je pense que la formule plus juste serait : il y a pratiquement autant de député à l'assemblée (573 de mémoire, non ?) que de joueurs de rugby français pro.

 

#24

  • Delphinetalaron
  • Banni(e)
  • 12/09/2018
  • Msg : 256

sylvain92000 a écrit :
Delphinetalaron a écrit :
Olivier a écrit :

Donc, s'il n'y a plus d'accession, on est d'accord que les clubs avec un projet peuvent s'assoir dessus. 

Le problème n'est pas tant le professionnalisme que la gestion des hommes. Baptiste Couilloud qui est à mon avis le meilleur demi de mêlée Français suit des études en parallèle de sa carrière professionnelle. Mais il a derrière lui des parents qui ont la tête sur les épaules et quand tu discutes avec lui, il y a une maturité qui fait qu'il ne sera pas perdu à la fain de sa carrière...

Combien dans l'entourage des joueurs pros influencent mal les joueurs ? C'est pas le professionnalisme le problème, c'est l'humain.

En le vrai projet est de faire un centre de formation pour les parents, beaucoup pensent avoir engendré une machine de guerre ....

Moi je leur ai dit : il y a 300 français pro, 600 députés.......   plus de chance d'être à l'assemblée.....

Euh... 300 joueurs de rugby français pro... pour 30 clubs pro sans compter la Fed1 ? Je sais qu'il y a beaucoup de joueurs étrangers mais quand même. Le seul Top 14 compte 350 français pro (pour 250 étrangers).

Je pense que la formule plus juste serait : il y a pratiquement autant de député à l'assemblée (573 de mémoire, non ?) que de joueurs de rugby français pro.

 

comme le fait d'tte député !!!!!!! C'est une image ......   juste pour dire ....  pfff , rien en fait tu aa raison .c'est bon  ....

#25

  • Delphinetalaron
  • Banni(e)
  • 12/09/2018
  • Msg : 256

Delphinetalaron a écrit :
sylvain92000 a écrit :
Delphinetalaron a écrit :

En le vrai projet est de faire un centre de formation pour les parents, beaucoup pensent avoir engendré une machine de guerre ....

Moi je leur ai dit : il y a 300 français pro, 600 députés.......   plus de chance d'être à l'assemblée.....

Euh... 300 joueurs de rugby français pro... pour 30 clubs pro sans compter la Fed1 ? Je sais qu'il y a beaucoup de joueurs étrangers mais quand même. Le seul Top 14 compte 350 français pro (pour 250 étrangers).

Je pense que la formule plus juste serait : il y a pratiquement autant de député à l'assemblée (573 de mémoire, non ?) que de joueurs de rugby français pro.

 

comme le fait d'tte député !!!!!!! C'est une image ......   juste pour dire ....  pfff , rien en fait tu aa raison .c'est bon  ....

tiens une autre image ....

Quand le sage montre la lune l'idiot regarde le bout du doigt....   médite !!!!

#26

  • Jean-Luc
  • Membre
  • 29/06/2011
  • Msg : 4 084

Delphinetalaron a écrit :
Delphinetalaron a écrit :
sylvain92000 a écrit :

Euh... 300 joueurs de rugby français pro... pour 30 clubs pro sans compter la Fed1 ? Je sais qu'il y a beaucoup de joueurs étrangers mais quand même. Le seul Top 14 compte 350 français pro (pour 250 étrangers).

Je pense que la formule plus juste serait : il y a pratiquement autant de député à l'assemblée (573 de mémoire, non ?) que de joueurs de rugby français pro.

 

comme le fait d'tte député !!!!!!! C'est une image ......   juste pour dire ....  pfff , rien en fait tu aa raison .c'est bon  ....

tiens une autre image ....

Quand le sage montre la lune l'idiot regarde le bout du doigt....   médite !!!!

Le chiffre de 300 pros est totalement érroné, il en en a même en Fed.3 , tu peux multiplier par 4 ou 5

 

#27

  • sylvain92000
  • Membre
  • 06/07/2015
  • Msg : 297

Delphinetalaron a écrit :
Delphinetalaron a écrit :
sylvain92000 a écrit :

Euh... 300 joueurs de rugby français pro... pour 30 clubs pro sans compter la Fed1 ? Je sais qu'il y a beaucoup de joueurs étrangers mais quand même. Le seul Top 14 compte 350 français pro (pour 250 étrangers).

Je pense que la formule plus juste serait : il y a pratiquement autant de député à l'assemblée (573 de mémoire, non ?) que de joueurs de rugby français pro.

 

comme le fait d'tte député !!!!!!! C'est une image ......   juste pour dire ....  pfff , rien en fait tu aa raison .c'est bon  ....

tiens une autre image ....

Quand le sage montre la lune l'idiot regarde le bout du doigt....   médite !!!!

Ouhla, visiblement j'ai vexé qqu'un... scuzy !

N'empêche que si tu veux faire des leçons de morale aux parents, essaie de ne pas trop y inclure de connerie, ça te donnera une petite chance d'être crédible.

#28

  • Delphinetalaron
  • Banni(e)
  • 12/09/2018
  • Msg : 256

sylvain92000 a écrit :
Delphinetalaron a écrit :
Delphinetalaron a écrit :

comme le fait d'tte député !!!!!!! C'est une image ......   juste pour dire ....  pfff , rien en fait tu aa raison .c'est bon  ....

tiens une autre image ....

Quand le sage montre la lune l'idiot regarde le bout du doigt....   médite !!!!

Ouhla, visiblement j'ai vexé qqu'un... scuzy !

N'empêche que si tu veux faire des leçons de morale aux parents, essaie de ne pas trop y inclure de connerie, ça te donnera une petite chance d'être crédible.

Je n'ai de leçon à donner à personne, mais mon fils joue en amateur F1, avec un boulot,  grace à une blessure grave, (oui j'ai dit grâce ) Il a connu centre de formation' top 14, EDF en juniors, tournée, tournoi etc ....   et malgré la tristesse de la dure réalité aujourd'hui il est heureux......  

#29

  • VileCarlingue
  • Membre
  • 29/09/2015
  • Msg : 68

Olivier a écrit :
Delphinetalaron a écrit :

Non une accession se fait sur un projet FINANCIER tout le reste c'est du blabla....

Dumange, riche entrepreneur à mis du temps pour monter mais à mis 9 millions sur la table la dernière saison .....

Bravo d'assainir la F1 financièrement,  maintenant il faut l'assainir "moralement " ,  ceux qui veulent monter préparent un dossier solide sur 3,4,5 ans et la fédé dit par exemple dernière montée descente en 2024/2025 ....  Après fini , on reste avec une F1 100% amateur avec des contrats pluri actifs avec  un rémunération maximum .....  club budget maxi ...  après au dessus ils font ce qu'ils veulent .... FRANCHISES mutables ou pas , etc ....

Pas d'accord, le critère financier n'est qu'une partie des critères. Mais je vais mettre un sondage en page d'accueil pour les franchises, voir si ça suit son chemin.

Je ne vois pas l'intérêt, car il y aura toujours une course à l'armement et il y aura donc toujours des franchises moins vantages que d'autres...

 

Oui il y aura des franchises disposant de plus de moyens que d'autres. Mais la masse salariale concernée par les joueurs en contrat pro serait assumée par le seule ligue. Et non par les franchises, n'assumant dans ce cas que des charges liées à des prestations (l'usage des joueurs), en plus de leurs charges de fonctionnement (dont masse salariale administrative, staff, etc...). Ligue, qui comme toute entreprise capable d'un minimum de gestion saine, contraindra la masse sallariale aux limites du modèle économique. Et si ça n'abolira pas tous les dérapages, ça les limitera forcément.

La course à l'échalotte s'estomperait car la ligue n'aurait aucun intérêt à se risquer dans une masse salariale qu'elle ne peut assumer (et qui contribuerait à effondrer tout le système).