Rugbyfederal

S'inscrire Connexion Menu Menu

Débat de la semaine

Equipe de France, changement de sélectionneur, un mal pour un bien?

#41

  • patrice
  • Troll
  • 14/03/2017
  • Msg : 540

VileCarlingue a écrit :

Attention, je parle des catégories junior qui ne concernaient pas les clubs élite (pro ou pas) : à savoir Danet, Phlipponneau et Balandrade. Catégories qui, appliquées aujourd'hui, correspondraient à des U20 (on ne les désignait pas par des "U quelque chose" à l'époque).

Si la disparition des Reichel est du fait des clubs pro (je n'en sais rien), la modification des tranches d'âge chez les juniors n'est probablement pas de leur faute...

pour les juniors c'était 3 ans jusqu'à 19 ans

#42

  • Supermerlu
  • Membre
  • 05/07/2008
  • Msg : 4 429

kdom93 a écrit :
delcaro a écrit :

 Sinon Laporte a aussi viré Gonzalez avant la CDM. L'équipe termine 4ème, résultat logique vu les équipes devant. Gonzales n'aurait pas fais mieux.

Ca ne servait donc à rien. 

Sauf à placer les copains/copines/soutiens....

Dernière modification par Supermerlu (03/01/2018 22:53:09)

On en dit pas "Mon Amiral", mais .... Mon copain rouspète !
On ne dit pas "une prise de Judo", mais.... Un robinet !!
On ne dit pas "Le petit Poucet", mais .....Un enfant constipé !!!
On ne dit pas "être victime d'un arbitrage partial", mais .... Subir une Chastrusse !!!!!

#43

  • VileCarlingue
  • Membre
  • 29/09/2015
  • Msg : 44

patrice a écrit :
VileCarlingue a écrit :

Attention, je parle des catégories junior qui ne concernaient pas les clubs élite (pro ou pas) : à savoir Danet, Phlipponneau et Balandrade. Catégories qui, appliquées aujourd'hui, correspondraient à des U20 (on ne les désignait pas par des "U quelque chose" à l'époque).

Si la disparition des Reichel est du fait des clubs pro (je n'en sais rien), la modification des tranches d'âge chez les juniors n'est probablement pas de leur faute...

pour les juniors c'était 3 ans jusqu'à 19 ans

 

À mon époque c'était bien 20 ans (c'est à dire bac +2 pour qui n'avait pas eu d'accroc au cous de sa scolarité). Mais ça commence à dater, c'est sûr !

#44

  • forzaol
  • Membre
  • 18/10/2005
  • Msg : 4 084

kdom93 a écrit :
delcaro a écrit :

 Sinon Laporte a aussi viré Gonzalez avant la CDM. L'équipe termine 4ème, résultat logique vu les équipes devant. Gonzales n'aurait pas fais mieux.

Ca ne servait donc à rien. 

 

Rien n'est moins sur car Gonzo était sur une bonne lancée,comme pour le 7 dont les résultat actuel sont catastrophique !

#45

  • VileCarlingue
  • Membre
  • 29/09/2015
  • Msg : 44

delcaro a écrit :

Maturité des Dupont, Baille, Chat, et la bonne époque Michalak Jean jean. Les joueurs de + 18ans doivent jouer à leurs niveaux, qu'ils aillent en F1 ou F2 ça leurs fera une formation accéléré. Sauf qu'ils préferent jouer sur un banc de touche.

Le Physique est important au Hand quand on voit les mensurations des mecs et l'engagement

 

 

Pas sûr que les noms cités ci-dessus soient représentatifs de tous les jeunes joueurs de 18 ans...

Il est certain qu'un Crabos, déjà doté de qualités techniques et athlétiques, peut aller se frotter avec les séniors dès ses 18 ans, au niveau qui lui sera adapté. Mais que je sache, la planète juniors n'est pas composée que de Crabos ? Quid des Phlipponneau ? Car même en série territoriale, c'est la nuit et le jour en terme d'engagement physique. Alors certes, certains finissent par s'adapter avec beaucoup de volonté. Mais les autres ?

 

#46

  • tipunch
  • Membre
  • 25/05/2005
  • Msg : 248

Le 7 doit servir de tremplin pour les jeunes trop juste pour le niveau PRO avec des confrontation international permettant de développer la technique de la passe et la vision du jeu.

Tant qu'il y a des jeunes a fort potentiel en équipe de france à 7 ca me va (ils doivent etre encadrer par 3-4 vieux) dans un squat d'une vingtaine de joueur sous contrat, Helas certain jeune prefere cirer le banc que cette aventure

La rochelle recrute beaucoup dans le monde du 7 (retiere (on l'a decouvert à 7 meme si il ne l'a pas fait longtemps, Barry, + fidjiens) et on voit le résultat.

Si on veut du mouvement, du soutient des passes,... ben je crois qu'il faut passer par le sept sinon on va rester dans un jeu trop lent avec des résultats plus en plus mauvais.

 

Adan grap kouyon an, sé pa mwen pli pi.

#47

  • bgs31
  • Membre
  • 28/09/2012
  • Msg : 1 107

Tant que le format des compétitions des jeunes restera dans le même schéma, le rugby continuera à alimenter les forfaits généraux des petits clubs ou rassemblements.

Je m'explique;

Je préfère la formule des espoirs F1 à celle des Bélascain.

ex: Bélascain poule1 seulement 8 match sur la saison pour les trois clubs qui ne se qualifieront pas.

En espoir F1, avec le système play-off, play-down, les équipes distancées pour les play-off peuvent encore continuer à pratiquer leur sport favori en play-down soit mininum 14 matchs dans la saison.

 

En favorisant le système Elistite, la FFR perdra toujours des licencés.

Si sur une poule de 10 équipes, seules 2 ou 3 équipes sont qualifiées, les derniers de cette poule seront déconnectés dès le quart du championnat et donc, ne se motiveront pas à aller aux matchs et aux entrainements pour la suite de la compétition..

#48

  • philaplomb
  • Membre
  • 14/05/2013
  • Msg : 4

Pour moi, le mal vient principalement de la formation. Depuis une quinzaine d'années, les formateurs se livrent à la course aux gabarits, prétextant que l'on peut apprendre à jouer au rugby à un adolescent qui démarre le rugby et possède de grosses qualités physiques (taille, poids). Ce qui me semble être très réducteur.

Etre un adolescent de 15 ans, avec des qualités rugbystiques avérées, vision du jeu, technique balle en mains, mesurant 1,60 m et pesant 45 kilos, ne doit pas être une tare dans ce sport. Tout d'abord parce que la maturité physique est loin d'être acquise et d'autre part, ce sport a toujours prouvé qu'il ne faisait pas cas du gabarit (cf. Aaron CRUDEN, Benoît PAILLAUGUE et consorts).

Ce faisant, les queques jeunes arrivant au haut niveau, ne savent ni faire une passe,ni faire un cadrage débordement. Ce que l'on a pu leur apprendre est essentiellement de tirer partie de leur physique et donc de foncer dans le tas pour faire mal à l'adversaire. Cette logique, toute sud-africaine, ne doit pas être notre credo. Nous n'avons pas les mêmes moyens humains et pas les mêmes pratiques. Revenons s'il vous plaît à ce qui faisait nos forces : la créativité, l'intelligence de jeu et l'évitement plus que l'affrontement.

Je pense, peut être à tort, que la vrai cause de tout cela, se cache chez les diffuseurs d'images rugbystiques qui exigent toujours plus de spectaculaire au détriment d'une part de la santé des joueurs et de l'apprentissage de ce sport de voyous joués par des gentlemen.

 

#49

  • LE SQUALE
  • Membre
  • 01/03/2006
  • Msg : 22

Bonjour à tous,

Tous ceux qui ont travaillé ou ceux qui travaillent au jour d’aujourd’hui à la formation de nos chères têtes blondes savent très bien que notre formation n’est pas la bonne. Ils connaissent pour la plupart où se pratique la meilleure du monde et en connaissent les contenus donc, toutes les billes pour la mettre en place en France. En attendant, nous, les acteurs de cette formation bricolée, on se déchire alors que nous voulons tous la même chose : le meilleur pour nos gamins.

Question : Comment on n’arrive pas à mettre en place ce fonctionnement alors qu’en Nouvelle-Zélande la population est d’environ 4 600 000 N-Z et en France nous avons 7 millions voire plus de personnes qui ont un intérêt commun pour le rugby ???????

SOUTENEZ NOTRE PROJET EN FAVEUR DU RUGBY HANDISPORT ET DES GRANDS BLESSES DU RUGBY.   

La vitesse de la lumière est supérieure à celle du son !
C'est pourquoi bien des gens ont l'air brillant jusqu'à ce qu'ils ouvrent la bouche !