Rugbyfederal

S'inscrire Connexion Menu Menu

Top 14/Europe

Ca bouge à la LNR ?????

#1

  • PICARD-GIRARD
  • Membre
  • 20/07/2013
  • Msg : 17 532

Patrick Wolff, qui a été la cheville ouvrière des présidents successifs de la Ligue nationale de rugby (Serge Blanco, Pierre-Yves Revol et Paul Goze), a présenté sa démission de la LNR, à cause de l’orientation prise par le rugby professionnel en France, révèle La Montagne. Cet ancien dirigeant de l’ASM Clermont-Auvergne à partir des années 90 jusqu’en 2002 a fait savoir dans un courrier les raisons de son départ : «En privilégiant, dans une urgence qui n’existait pas, une course au développement économique à coups d’injection massive d’argent nous nous sommes piégés. La poursuite sur la durée, de cette stratégie a pour effet de négliger de plus en plus nos responsabilités vis-à-vis de notre environnement sportif notamment des jeunes, des acteurs du jeu et de l’équipe de France. L’effet de mode une fois passé, cette stratégie ne mène nulle part.»

#2

  • DEDALE33
  • Membre
  • 31/10/2005
  • Msg : 215

bravo pour la prise de position et de l'assumer c'est tellement rare de nos jours effectivement appartenant à un club formateur avec la formation des jeunes aujourd'hui nous allons dans le mur . quand je vois à une réunion Laporte que des clubs fédéraux demandent la suppression des licences blanches qui les polluent !!!!!!! et les empechent de développer leurs recrutements comme ils l'entendent on est proche du ko

#3

  • PICARD-GIRARD
  • Membre
  • 20/07/2013
  • Msg : 17 532

TIRE DU SITE RUGBY RAMA le courrier complet de PW Patrick Wolff, cofondateur de la LNR avec Serge Blanco en 1999, a envoyé sa lettre de démission au président Paul Goze comme l'indique ce vendredi La Montagne. Il y explique pourquoi il claque la porte de la LNR dans un courrier assassin et qui confirme qu'il n'est pas du tout en phase avec le chemin pris par le rugby. Sa lettre: "J’ai pris la décision de mettre un terme à mes fonctions au sein de la ligue nationale de rugby. Humainement, géographiquement et historiquement le seul sport de combat collectif est une formidable aventure à laquelle j’ai eu le bonheur de prendre part. Privilégier cette aventure humaine, ce n’est pas refuser le professionnalisme si on s’en tient à sa définition : rechercher l’excellence en permanence. En privilégiant, dans une urgence qui n’existait pas, une course au développement économique à coups d’injection massive d’argent nous nous sommes piégés. La poursuite sur la durée, de cette stratégie a pour effet de négliger de plus en plus nos responsabilités vis-à-vis de notre environnement sportif notamment des jeunes, des acteurs du jeu et de l’équipe de France. L’effet de mode une fois passé, cette stratégie ne mène nulle part. D’ores et déjà elle impacte notre image en confinant notre communication à des promotions d’égos et à des buzz puérils au détriment de la seule chose qui compte : ce qui se passe sur le terrain. Elle affaiblit la notion même de compétition, en Europe comme en France, en tuant à petit feu les équipes moins pourvues financièrement et en alignant les résultats sportifs sur les budgets… Elle met en danger de mort la chaine qui va des poussins à l’équipe de France. Dans ce contexte : - Je ne supporte plus les lancinantes jérémiades des autos proclamées têtes de gondole de notre championnat, assorties de menaces régulières de toutes sortes au gré des humeurs ou des rencontres. - Je ne supporte plus de voir quotidiennement dans les médias la litanie des joueurs qui arriveront en 2016/2017 avant même que les championnats 2015/2016 n’aient débuté ou que les joueurs ne soient arrivés dans leurs clubs. - Je ne supporte plus de voir perdurer un empilement de compétitions fait d’impasses et de doublons dans un calendrier saucissonné dans lequel il est impossible de savoir si l’on va voir l’équipe 1 2 ou parfois 3 sur le terrain. - Je ne supporte plus de voir une Coupe du monde magnifique gâchée pour nous, parce que les étrangers cantonnent sur le banc trop de français et que le dire et penser qu’il faut que cela change est très mal vu. - Je ne supporte plus de ne pas profiter au printemps des chœurs du Munster ou du Leinster ou du Cardiff, parce que le système mis en place par les anglais avec notre accord passif ne leur permet plus d’aligner des équipes compétitives. Plus d’argent chez les uns et autant d’argent chez les autres, on appelle aussi cela s’appauvrir. Ce modèle factice ne me semble pas durable mais il est désormais clair qu’il s’est installé sur la durée, d’autant que je ne sens pas une réelle volonté politique de le remettre en cause. Lorsqu’il n’adhère plus à une politique, un ministre doit se retirer. Je souhaite que Guy NOVES ait le temps de réussir, que le rugby professionnel survive sur ses terres de culture et que Brive ou La Rochelle soient un jour champion de France et bien sûr avec un clin d’œil, que mon club de cœur puisse connaitre de grands bonheurs".

Dernière modification par PICARD-GIRARD (29/01/2016 12:54:00)

#4

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481

Et bien tant mieux si ce monsieur démissionne... J'ai peur de paraître suffisant en disant ça... mais j'estime, à titre personnel, qu'il n'y comprend rien. Et qu'avec ses opinions sur le rugby il n'a rien à apporter à notre sport... Je pense même que la déchéance dans laquelle se trouve aujoud'hui la formation française est due exclusivement aux gens qui pensent comme lui.

#5

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481
DEDALE33 a écrit :

bravo pour la prise de position et de l'assumer c'est tellement rare de nos jours effectivement appartenant à un club formateur avec la formation des jeunes aujourd'hui nous allons dans le mur . quand je vois à une réunion Laporte que des clubs fédéraux demandent la suppression des licences blanches qui les polluent !!!!!!! et les empechent de développer leurs recrutements comme ils l'entendent on est proche du ko

Connais tu seulement les conséquence des licences jaunes chez les jeunes ? dans la formation ? Aujourd'hui, à 15 ans, en GAUDERMEN, un club pro peut aligner 22 fidjiens, 22 belges ou Italiens. Mais il ne peut pas aligner 5 joueurs issus des clubs de fédérale alentours !!! Ma foi, si toi, tu trouve que c'est bien.... tant mieux... Mais après il ne faut pas s'étonner que la formation française est dans cet état... Ah c'est sur, pour un type confortablement installé dans son fauteuil parisien, c'est une idée d'enfer : "les clubs pros attirent les meilleurs jeunes ? et dépouillent les clubs de fédérale ?" Mais bien sur ! Mais quelle hypocrisie ! Le résultat c'est que d'excellent petits joueurs jouent en TEULIERE B dans leur club de fédérale ! puis en PHILIPONEAU ! On ne leur donne aucune chance de rejoindre l'élite du rugby français ! pourquoi ? Pour que le club de FED2 soit bien classé en PHILIPONEAU ??!?? Mais la belle affaire ! Les licences jaunes ont empêché un nombre extraordinaire de jeunes français d'éclore ! C'est véritable honte !

#6

  • Undu63
  • Membre
  • 09/06/2011
  • Msg : 2 973

Je ne suis pas assez au fait des problèmes, notamment de formation, pour être en mesure de donner un avis justifié. Je constate simplement que cette lettre constitue un beau coup de pied dans la fourmilière. Salutaire ? Si elle peut aider à la réflexion et faire bouger les choses...

#7

  • DEDALE33
  • Membre
  • 31/10/2005
  • Msg : 215
RCT-10 a écrit :
DEDALE33 a écrit :

bravo pour la prise de position et de l'assumer c'est tellement rare de nos jours effectivement appartenant à un club formateur avec la formation des jeunes aujourd'hui nous allons dans le mur . quand je vois à une réunion Laporte que des clubs fédéraux demandent la suppression des licences blanches qui les polluent !!!!!!! et les empechent de développer leurs recrutements comme ils l'entendent on est proche du ko

Connais tu seulement les conséquence des licences jaunes chez les jeunes ? dans la formation ? Aujourd'hui, à 15 ans, en GAUDERMEN, un club pro peut aligner 22 fidjiens, 22 belges ou Italiens. Mais il ne peut pas aligner 5 joueurs issus des clubs de fédérale alentours !!! Ma foi, si toi, tu trouve que c'est bien.... tant mieux... Mais après il ne faut pas s'étonner que la formation française est dans cet état... Ah c'est sur, pour un type confortablement installé dans son fauteuil parisien, c'est une idée d'enfer : "les clubs pros attirent les meilleurs jeunes ? et dépouillent les clubs de fédérale ?" Mais bien sur ! Mais quelle hypocrisie ! Le résultat c'est que d'excellent petits joueurs jouent en TEULIERE B dans leur club de fédérale ! puis en PHILIPONEAU ! On ne leur donne aucune chance de rejoindre l'élite du rugby français ! pourquoi ? Pour que le club de FED2 soit bien classé en PHILIPONEAU ??!?? Mais la belle affaire ! Les licences jaunes ont empêché un nombre extraordinaire de jeunes français d'éclore ! C'est véritable honte !

excuse moi mais tu ne connais pas la formation des jeunes d'aujourd'hui, je peux te dire que si un jeune d'un club fédéral est bon qu'il soit cadet , junior ou jeune senior un président digne de ce nom le portera en courant dans le club pro environnant .Ce qui n'est pas normal c'est que les clubs professionnels ne forment plus , ils se contentent d'aller chercher les 3 ou 4 meilleurs éléments dans chaque club et de les renvoyer détruit pour le rugby si ils ne font plus l'affaire , sans se soucier si le gamin a des aptitudes et qu'il manque un peu de physique à son age . Donc là ces attitudes sont catastrophiques , car tu tues les têtes de pont des équipes des clubs formateurs qui font aussi progresser les autres et donc nous avons de moins en moins de jeunes Pour moi la formation doit ressembler à ce qui se fait sur le pays basque / landes, des centres de formations pour les clubs formateurs à qui nous donnons les moyens de former correctement , On augmentera le nombre des enfants au niveau et à 18/20 ans là les clubs pro pourront récupérer les meilleurs et peux être des gosses de 18 ans qui jouent déjà en fédérale ( pas mal d'exemple à UBB ). il faut arrêter la championnite des 12 à 14 ans ( que les parents cautionnent comme des tarés sur les bords de terrain ) et qui la plus part du temps après leur echec cuisant à leur age deviennent des tocards aigris sans aucune valeur qui se vendent au premier club venu sans se soucier de leur avenir professionnel voilà ce que je pense

#8

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481
DEDALE33 a écrit :
RCT-10 a écrit :
DEDALE33 a écrit :

bravo pour la prise de position et de l'assumer c'est tellement rare de nos jours effectivement appartenant à un club formateur avec la formation des jeunes aujourd'hui nous allons dans le mur . quand je vois à une réunion Laporte que des clubs fédéraux demandent la suppression des licences blanches qui les polluent !!!!!!! et les empechent de développer leurs recrutements comme ils l'entendent on est proche du ko

Connais tu seulement les conséquence des licences jaunes chez les jeunes ? dans la formation ? Aujourd'hui, à 15 ans, en GAUDERMEN, un club pro peut aligner 22 fidjiens, 22 belges ou Italiens. Mais il ne peut pas aligner 5 joueurs issus des clubs de fédérale alentours !!! Ma foi, si toi, tu trouve que c'est bien.... tant mieux... Mais après il ne faut pas s'étonner que la formation française est dans cet état... Ah c'est sur, pour un type confortablement installé dans son fauteuil parisien, c'est une idée d'enfer : "les clubs pros attirent les meilleurs jeunes ? et dépouillent les clubs de fédérale ?" Mais bien sur ! Mais quelle hypocrisie ! Le résultat c'est que d'excellent petits joueurs jouent en TEULIERE B dans leur club de fédérale ! puis en PHILIPONEAU ! On ne leur donne aucune chance de rejoindre l'élite du rugby français ! pourquoi ? Pour que le club de FED2 soit bien classé en PHILIPONEAU ??!?? Mais la belle affaire ! Les licences jaunes ont empêché un nombre extraordinaire de jeunes français d'éclore ! C'est véritable honte !

excuse moi mais tu ne connais pas la formation des jeunes d'aujourd'hui, je peux te dire que si un jeune d'un club fédéral est bon qu'il soit cadet , junior ou jeune senior un président digne de ce nom le portera en courant dans le club pro environnant .Ce qui n'est pas normal c'est que les clubs professionnels ne forment plus , ils se contentent d'aller chercher les 3 ou 4 meilleurs éléments dans chaque club et de les renvoyer détruit pour le rugby si ils ne font plus l'affaire , sans se soucier si le gamin a des aptitudes et qu'il manque un peu de physique à son age . Donc là ces attitudes sont catastrophiques , car tu tues les têtes de pont des équipes des clubs formateurs qui font aussi progresser les autres et donc nous avons de moins en moins de jeunes Pour moi la formation doit ressembler à ce qui se fait sur le pays basque / landes, des centres de formations pour les clubs formateurs à qui nous donnons les moyens de former correctement , On augmentera le nombre des enfants au niveau et à 18/20 ans là les clubs pro pourront récupérer les meilleurs et peux être des gosses de 18 ans qui jouent déjà en fédérale ( pas mal d'exemple à UBB ). il faut arrêter la championnite des 12 à 14 ans ( que les parents cautionnent comme des tarés sur les bords de terrain ) et qui la plus part du temps après leur echec cuisant à leur age deviennent des tocards aigris sans aucune valeur qui se vendent au premier club venu sans se soucier de leur avenir professionnel voilà ce que je pense

Je compends bien ce que tu dis, sauf que la situation chez toi n'a absolument rien à voir avec le reste de la France. Hors il faut faire des règles qui marchent partout, pas juste à un endroit. Moi ce que je vois tous les jours, c'est qu'un gamin qui joue en TEULIERE B, PHILIPONNEAU, ou même en TEULIERE A - BALANDRADE, vu qu'il y en a 0 pointés qui rejoignent un centre de formation... Pour eux, c'est mort. Si on veut que les jeunes aient une chance, ils doivent jouer en GAUDERMEN - ALAMERCERY - CRABOS... Et dans le reste de la France, contrairement à ta région, il n'y a pas deux ou trois CRABOS par département ! Quand il y en a 2 dans une région... c'est beau ! Ma région (PACA) 3 CRABOS : NICE, TOULON et AIX pour 5 département ! Et deux centres de formation : TOULON et AIX ! Et je te parle même pas des régions où il y a une CRABOS et 0 centres de formation ! A cause des licences jaunes des jeunes qui ont le niveau jouent malgré tout en BALANDRADE... et c'est donc mort pour eux... jamais ils ne rejoindront un CF. ça c'est la réalité, pas de ta région particulière, mais du reste de la France. Et dans ce que tu dis, ce que je comprends, c'est que les règles sont faites pour le pays Basque-Landes, puisque là ça marche bien... Et personne ne se soucie du reste de la France... Et ben... c'est encore plus scandaleux. Une dernière chose pour que les choses soient claires : mon club, c'est pas le RCT, mais un club de fédérale 2...

#9

  • DEDALE33
  • Membre
  • 31/10/2005
  • Msg : 215

oui je pense que tu as raison les problèmes ne sont pas identiques pour toutes les régions , dans le sud ouest il y a beaucoup de clubs formateurs mais c'est pas pour ca que l'on sort de très bons joueurs mais tu rejoins un peu ce que je dis quand tu énumères le peu de crabos dans ta région , les club federaux doivent tendrent tous a avoir le plus haut niveau chez les jeunes et leurs donner les moyens d'y arriver

#10

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481
DEDALE33 a écrit :

oui je pense que tu as raison les problèmes ne sont pas identiques pour toutes les régions , dans le sud ouest il y a beaucoup de clubs formateurs mais c'est pas pour ca que l'on sort de très bons joueurs mais tu rejoins un peu ce que je dis quand tu énumères le peu de crabos dans ta région , les club federaux doivent tendrent tous a avoir le plus haut niveau chez les jeunes et leurs donner les moyens d'y arriver

Bien sur, ce serait bien. Mais on peut leur donner tous les moyens qu'on veut, mon club de FED2 se déplace parfois avec 17 ou 18 joueurs en PHILIPONEAU. C'est comme ça, ce n'est pas une terre de rugby. Notre jeu est en concurrence avec d'autres sports, le foot bien sur, mais aussi le hand par exemple (chez moi il sont en 1ère division et jouent la coupe d'Europe). Croit moi, tu mets dans cet effectif un très bon jeune, et ça arrive parfois, il sera très au dessus des autres... un temps... mais il va stagner, forcément, même régresser. Dans l'effectif tu as de tout, y compris des jeunes qui viennent au rugby tranquilou, en dilétente, pour voir les copains... dans l'équipe tu as des trous, des postes non pourvus, des endroits où ça passe chaque fois que l'adversaire y pointe le nez... Les moins bons et les débutants progressent, les moyens progressent un peu, les moyens + progressent un peu moins... Mais les déjà très au dessus, ils finissent pas baisser plus ou moins les bras et régresser... Ce n'est pas un problème d'encadrement, c'est juste qu'ils n'ont pas l'émulation, pas de concurrence, et ils n'ont pas autour d'eux des joueurs aussi motivés qu'eux, et y mettant autant... c'est naturel. Ces joueurs là, soit ils rejoignent une CRABOS, soit c'est cuit. Hors les licences jaunes leur interdisent parfois de partir : quand les 3 CRABOS ont leur cota de licences jaunes, ils ne prennent plus personne... ou alors des belges...

#11

  • d'Artagnan
  • Membre
  • 23/03/2005
  • Msg : 1 412

je vois pointer une solution a ton probleme RCT: dans qqes mois , ce jeune se laisse pousser la barbe....il se met un foulard sur la tête et rentre dans un commissariat avec un pistolet factice en criant Allah ouakbar !!! il est déchu de sa nationalité et du coup passe hors quotat !!!!! big_smile

#12

  • Bartassaïre
  • Membre
  • 21/05/2010
  • Msg : 3 723

T'as consommé des produits périmés, ou tu proposes un humour particulier ? lol

"L'homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois".

Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

#13

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481
d'Artagnan a écrit :

je vois pointer une solution a ton probleme RCT: dans qqes mois , ce jeune se laisse pousser la barbe....il se met un foulard sur la tête et rentre dans un commissariat avec un pistolet factice en criant Allah ouakbar !!! il est déchu de sa nationalité et du coup passe hors quotat !!!!! big_smile

Merde ! lol T'as raison ! peut être bien que c'est pour régler nos problèmes de formation en fait.... qu'ils changent la constitution ! C'est pas con... on voit les mecs qui ont toujours un coup d'avance !

#14

  • bruno1
  • Membre
  • 10/01/2011
  • Msg : 11 673

#15

  • Bartassaïre
  • Membre
  • 21/05/2010
  • Msg : 3 723

A mettre en parallèle avec l'ITW de P.WOLFF dans le jaune du jour

"L'homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois".

Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

#16

  • bruno1
  • Membre
  • 10/01/2011
  • Msg : 11 673

#17

  • fantasio
  • Membre
  • 15/08/2010
  • Msg : 3 646

bon mais il propose quoi de novateur ce monsieur de l ex lnr

#18

  • Langue d'oc
  • Membre
  • 16/12/2010
  • Msg : 856

Il y a du sens dans ce que dit Wolff...Mais c'est plus un constat comiquo-nostalgico-passéiste. Un peu comme les mecs qui t'expliquent qu'il faut faire revenir les clubs semi pro en pro D2, faire une fédérale 1 à 80 clubs, une fédérale 2 à 240 etc... Ca n'arrangera rien à la qualité de la formation, ça n'arrangera rien aux résultats de l'équipe de France, et surtout, ça n'arrrangera rien à la lisibilité de ce sport à fin d'attirer des profanes. La démission de Wolff est honorable, mais qu'a t'il fait ces 15 dernières années ? Lorsque la logique entrepreneuriale prenait le pas sur l'interêt supérieur du rugby Français ?? Il faut réorganiser les priorités : EDF, formation, division professionnel. Re-hiérarchiser les institutions. Créer un double rugby, Amateur / Professionnel. TOP 14 (voir TOP 12) avec un championnat jeune pôle espoir par club. Pas de montée / pas de descente Un championnat amateur avec fed 1 2 3 et série allégée sur 2 divisions. Centre de formation fédéraux obligatoire financé par la division pro et école de rugby labellisée pour les clubs de F1 ET F2. + de présence en club des formateurs techniques territoriaux et formations continues des éducateurs dans leurs clubs respectifs sur leur créneaux d'entrainements. Un recrutement annuel pour les jeunes issus des divisions amateurs au profit de l'élite pro. Ni école de rugby, ni formation pour les entreprises professionnelles.

Dernière modification par Langue d'oc (02/02/2016 18:12:29)

C'est parceque la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

#19

  • DEDALE33
  • Membre
  • 31/10/2005
  • Msg : 215
Langue d'oc a écrit :

Il y a du sens dans ca que dit Wolff...c'est plus un constat nostalgico-passéiste. Un peu comme les mecs qui t'expliquent qu'il faut faire revenir les clubs semi pro en pro D2, faire une fédérale 1 à 80 clubs, une fédérale 2 à 240 etc... Ca n'arrangera rien à la qualité de la formation, ça n'arrangera rien aux résultats de l'équipe de France, et surtout, ça n'arrrangera rien à la lisibilité de ce sport à fin d'attirer des profanes. La démission de Wolff est honorable, mais qu'a t'il fait ces 15 dernières années ? Lorsque la logique entrepreneuriale prenait le pas sur l'interêt supérieur du rugby Français ?? Il faut réorganiser les priorités : EDF, formation, division professionnel. Re-hiérarchiser les institutions. Créer un double rugby, Amateur / Professionnel. TOP 14 (voir TOP 12) avec un championnat jeune pôle espoir par club. Pas de montée / pas de descente Un championnat amateur avec fed 1 2 3 et série allégée sur 2 divisions. Centre de formation fédéraux obligatoire financé par la division pro et école de rugby labellisée pour les clubs de F1 ET F2. + de présence en club des formateurs techniques territoriaux et formations continues des éducateurs dans leurs clubs respectifs sur leur créneaux d'entrainements. Une draft annuelle pour les recrutements jeunes issus des divisions amateurs, ni école de rugby, ni formation pour les entreprises professionnelles.

je suis d'accord avec toi sur pas mal de points

#20

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481
DEDALE33 a écrit :
Langue d'oc a écrit :

Il y a du sens dans ca que dit Wolff...c'est plus un constat nostalgico-passéiste. Un peu comme les mecs qui t'expliquent qu'il faut faire revenir les clubs semi pro en pro D2, faire une fédérale 1 à 80 clubs, une fédérale 2 à 240 etc... Ca n'arrangera rien à la qualité de la formation, ça n'arrangera rien aux résultats de l'équipe de France, et surtout, ça n'arrrangera rien à la lisibilité de ce sport à fin d'attirer des profanes. La démission de Wolff est honorable, mais qu'a t'il fait ces 15 dernières années ? Lorsque la logique entrepreneuriale prenait le pas sur l'interêt supérieur du rugby Français ?? Il faut réorganiser les priorités : EDF, formation, division professionnel. Re-hiérarchiser les institutions. Créer un double rugby, Amateur / Professionnel. TOP 14 (voir TOP 12) avec un championnat jeune pôle espoir par club. Pas de montée / pas de descente Un championnat amateur avec fed 1 2 3 et série allégée sur 2 divisions. Centre de formation fédéraux obligatoire financé par la division pro et école de rugby labellisée pour les clubs de F1 ET F2. + de présence en club des formateurs techniques territoriaux et formations continues des éducateurs dans leurs clubs respectifs sur leur créneaux d'entrainements. Une draft annuelle pour les recrutements jeunes issus des divisions amateurs, ni école de rugby, ni formation pour les entreprises professionnelles.

je suis d'accord avec toi sur pas mal de points

Moi aussi. Et je défends toujours l'idée qu'il faut obliger les clubs professionnels à former des joueurs, beaucoup de joueurs. Et je maintiens que ça peut se faire du jour au lendemain, juste en claquant des doigts : Il suffit de modifier les obligations fédérales pour avoir le droit de participer à un championnat professionnel : - Dès U16 les équipes dépendent de la SA PRO et pas de l'association. - Obligation de créer des pré-centres de formation dès l'âge de 16 ans (entrée au lycée) avec internat. - Obligation que ces centres comprennent au moins 30 joueurs par catégorie d'âge de U16 à U19 : GAUDERMEN, ALAMERCERY, CRABOS, REICHEL (le retour). - Obligation d'avoir au moins 30 joueurs en centre de formation pour l'équipe espoirs. - Modifier le règlement pour que n'importe quel joueur non professionnel, même espoir, ait le droit de rejoindre le club de son choix a n'importe quel moment de la saison et totalement gratuitement. - Organigramme minimum de 2 ou 3 entraîneurs diplômés, un préparateur physique, un kiné et un administratif responsable du suivit des études des jeunes. Tout ça par catégorie d'âge Voilà, fin du salary-cap si ils veulent : une fois qu'ils ont financé tout ça, ils dépensent le reste comme ils veulent... on s'en cague.

#21

  • fantasio
  • Membre
  • 15/08/2010
  • Msg : 3 646

voila du concret ..

#22

  • DEDALE33
  • Membre
  • 31/10/2005
  • Msg : 215
RCT-10 a écrit :
DEDALE33 a écrit :
Langue d'oc a écrit :

Il y a du sens dans ca que dit Wolff...c'est plus un constat nostalgico-passéiste. Un peu comme les mecs qui t'expliquent qu'il faut faire revenir les clubs semi pro en pro D2, faire une fédérale 1 à 80 clubs, une fédérale 2 à 240 etc... Ca n'arrangera rien à la qualité de la formation, ça n'arrangera rien aux résultats de l'équipe de France, et surtout, ça n'arrrangera rien à la lisibilité de ce sport à fin d'attirer des profanes. La démission de Wolff est honorable, mais qu'a t'il fait ces 15 dernières années ? Lorsque la logique entrepreneuriale prenait le pas sur l'interêt supérieur du rugby Français ?? Il faut réorganiser les priorités : EDF, formation, division professionnel. Re-hiérarchiser les institutions. Créer un double rugby, Amateur / Professionnel. TOP 14 (voir TOP 12) avec un championnat jeune pôle espoir par club. Pas de montée / pas de descente Un championnat amateur avec fed 1 2 3 et série allégée sur 2 divisions. Centre de formation fédéraux obligatoire financé par la division pro et école de rugby labellisée pour les clubs de F1 ET F2. + de présence en club des formateurs techniques territoriaux et formations continues des éducateurs dans leurs clubs respectifs sur leur créneaux d'entrainements. Une draft annuelle pour les recrutements jeunes issus des divisions amateurs, ni école de rugby, ni formation pour les entreprises professionnelles.

je suis d'accord avec toi sur pas mal de points

Moi aussi. Et je défends toujours l'idée qu'il faut obliger les clubs professionnels à former des joueurs, beaucoup de joueurs. Et je maintiens que ça peut se faire du jour au lendemain, juste en claquant des doigts : Il suffit de modifier les obligations fédérales pour avoir le droit de participer à un championnat professionnel : - Dès U16 les équipes dépendent de la SA PRO et pas de l'association. - Obligation de créer des pré-centres de formation dès l'âge de 16 ans (entrée au lycée) avec internat. - Obligation que ces centres comprennent au moins 30 joueurs par catégorie d'âge de U16 à U19 : GAUDERMEN, ALAMERCERY, CRABOS, REICHEL (le retour). - Obligation d'avoir au moins 30 joueurs en centre de formation pour l'équipe espoirs. - Modifier le règlement pour que n'importe quel joueur non professionnel, même espoir, ait le droit de rejoindre le club de son choix a n'importe quel moment de la saison et totalement gratuitement. - Organigramme minimum de 2 ou 3 entraîneurs diplômés, un préparateur physique, un kiné et un administratif responsable du suivit des études des jeunes. Tout ça par catégorie d'âge Voilà, fin du salary-cap si ils veulent : une fois qu'ils ont financé tout ça, ils dépensent le reste comme ils veulent... on s'en cague.

oui mais je ferai aussi une formation des jeunes plus ambitieuse dans les clubs federaux ( avec l'aide des clubs pro sous forme de draft par exemple), car beaucoup de clubs ont une école de rugby pléthore , et nous ne devons pas créer de palier avec les clubs pro qui seront toujours limités en terme de nombre , pas mal de gamins arrivant à maturité ( physique et mentale ) sur le tard

#23

  • Langue d'oc
  • Membre
  • 16/12/2010
  • Msg : 856

Au risque de me répéter, pas de formation pour les structures professionnelles, elle n'ont pas vocation à cela. C'est la fédération, donc les associations, qui doivent gérer cela. D'une part, on contribue à former des rugbymans qui seront avant tout des hommes et des femmes "scolairement et socialement formés", d'autre part, on pourvoit aux besoins des divisions séniors amatrices et professionnelles en conservant un modèle formateur semblable et uniforme, gérer et maitriser par la DTN.

C'est parceque la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

#24

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481
Langue d'oc a écrit :

Au risque de me répéter, pas de formation pour les structures professionnelles, elle n'ont pas vocation à cela. C'est la fédération, donc les associations, qui doivent gérer cela. D'une part, on contribue à former des rugbymans qui seront avant tout des hommes et des femmes "scolairement et socialement formés", d'autre part, on pourvoit aux besoins des divisions séniors amatrices et professionnelles en conservant un modèle formateur semblable et uniforme, gérer et maitriser par la DTN.

Oui, sauf que ça marche pas : la fédération est embourbée dans sa doctrine débile du morphotype et fait preuve d'une inertie inimaginable pour en sortir. Et il est certain que cette doctrine sera suivie par une autre tout aussi débile, le fonctionnariat ne s'accomode pas du sport. Trop de gens vont à la gamelle, ils s'en foutent en fait des jeunes, du rugby et de la formation, ils veulent juste tenter par tous les moyens de justifier le chèque qu'ils reçoivent à la fin de chaque mois... Et les clubs fédéraux manquent trop de moyens pour avoir une formation de bon niveau : il faut des encadrants de qualité (la seule chose qu'on trouve partout, dans tous les clubs) mais aussi des spécialistes de la préparation physique, des kinés, des médecins, autant de gens que les clubs fédéraux ne peuvent pas payer.... C'est pour ça qu'il faut mettre à contribution ceux qui gagnent de l'argent grâce au rugby... qu'ils en redistribue une partie me semble normal. Note que j'ai dit que les jeunes doivent pouvoir rejoindre le club de leur choix a tout moment et gratuitement : que ceux qui ont de l'argent forment le haut niveau et que tous les clubs fédéraux en profitent.

#25

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481
DEDALE33 a écrit :
RCT-10 a écrit :
DEDALE33 a écrit :

je suis d'accord avec toi sur pas mal de points

Moi aussi. Et je défends toujours l'idée qu'il faut obliger les clubs professionnels à former des joueurs, beaucoup de joueurs. Et je maintiens que ça peut se faire du jour au lendemain, juste en claquant des doigts : Il suffit de modifier les obligations fédérales pour avoir le droit de participer à un championnat professionnel : - Dès U16 les équipes dépendent de la SA PRO et pas de l'association. - Obligation de créer des pré-centres de formation dès l'âge de 16 ans (entrée au lycée) avec internat. - Obligation que ces centres comprennent au moins 30 joueurs par catégorie d'âge de U16 à U19 : GAUDERMEN, ALAMERCERY, CRABOS, REICHEL (le retour). - Obligation d'avoir au moins 30 joueurs en centre de formation pour l'équipe espoirs. - Modifier le règlement pour que n'importe quel joueur non professionnel, même espoir, ait le droit de rejoindre le club de son choix a n'importe quel moment de la saison et totalement gratuitement. - Organigramme minimum de 2 ou 3 entraîneurs diplômés, un préparateur physique, un kiné et un administratif responsable du suivit des études des jeunes. Tout ça par catégorie d'âge Voilà, fin du salary-cap si ils veulent : une fois qu'ils ont financé tout ça, ils dépensent le reste comme ils veulent... on s'en cague.

oui mais je ferai aussi une formation des jeunes plus ambitieuse dans les clubs federaux ( avec l'aide des clubs pro sous forme de draft par exemple), car beaucoup de clubs ont une école de rugby pléthore , et nous ne devons pas créer de palier avec les clubs pro qui seront toujours limités en terme de nombre , pas mal de gamins arrivant à maturité ( physique et mentale ) sur le tard

Tu as tout à fait raison. C'est pour ça qu'il faut organiser une très grande fluidité entre les clubs fédéraux où les gamins s'amusent le WE et les clubs pro chargés de former le haut niveau : dans les deux sens, les jeunes doivent pouvoir circuler librement sans aucune contrainte fédérale administrative. Mais avec pour seule contrainte le niveau de pratique. Que les choses soient claires, pour moi pratiquer le rugby en dilétente pour voir les potes le WE ça n'a pas moins de valeur que de jouer une compétition au top niveau de son âge. Les deux sont parfaitement, non seulement respectables, mais même, contribuent au même niveau à la grandeur de ce sport. Il faut garder les deux filières en permettant un passage très simple de l'une a l'autre.

#26

  • Langue d'oc
  • Membre
  • 16/12/2010
  • Msg : 856

Pas du tout, mais alors pas du tout d'accord avec toi. Tu es en constat d'échec et fataliste. C'est tout. Le FFR est ce qu'elle est à l'instant T (j'entend par là un repère de vieux déliquescents, de prétentieux et d'arrivistes, d'individus moisis par la compromission et leur bien être). Mais si tu donnes a la ligue le pouvoir de formation, tu donnes le rugby à la ligue, tu le vers au mercantilisme, à la performance, au dopage, tu chies sur l'individu au profit de la rentabilité. Tu crèves l'amateurisme et tu ne fais pas mieux que les mecs que tu conspuent à longueur de posts CQFD A chacun de protester selon qu'il soit dignitaire, bénévole, joueur ou simple supporter afin d'éradiquer ces comportements fédérastes, et redonner à la fédération le pouvoir de former, d'éduquer, d'anticiper le rugby et de créer un jeu à son image. C'est pas comme si on manquait de gens compétents...

Dernière modification par Langue d'oc (04/02/2016 11:38:10)

C'est parceque la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

#27

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481
Langue d'oc a écrit :

Pas du tout, mais alors pas du tout d'accord avec toi. Tu es en constat d'échec et fataliste. C'est tout. Le FFR est ce qu'elle est à l'instant T (j'entend par là un repère de vieux déliquescents, de prétentieux et d'arrivistes, d'individus moisis par la compromission et leur bien être). Mais si tu donnes a la ligue le pouvoir de formation, tu donnes le rugby à la ligue, tu le vers au mercantilisme, à la performance, au dopage, tu chies sur l'individu au profit de la rentabilité. Tu crèves l'amateurisme et tu ne fais pas mieux que les mecs que tu conspuent à longueur de posts CQFD A chacun de protester selon qu'il soit dignitaire, bénévole, joueur ou simple supporter afin d'éradiquer ces comportements fédérastes, et redonner à la fédération le pouvoir de former, d'éduquer, d'anticiper le rugby et de créer un jeu à son image. C'est pas comme si on manquait de gens compétents...

Nous sommes en désaccord. Le constat que je fait, c'est juste ce que je vois au quotidien (enfin... non, pas au quotidein... mais presque). je suis éducateur/entraîneur dans un club de FED2, donc j'en connais les problématiques... et surtout les limites. Un club de FED ne forme pas les jeunes au haut niveau. Il ne peut pas : il y a trop de disparités de niveaux entre les jeunes, tu en as de très bons, des moyens, et des débutants que tu es bien obligé de prendre, puisque c'est justement le rôle des clubs amateurs. Tout le monde ne progresse pas à la même vitesse, tout le monde n'a pas les mêmes objectifs : certains rêvent de haut niveau, d'autres de juste s'amuser avec les potes. Le résultat c'est que tu en a, les meilleurs, qui stagnent. La solution évidente c'est de les regrouper entre eux. C'est pas sexy, je sais, mais c'est comme ça la vraie vie... souvent, c'est pas sexy... Quand à la fédération, je te l'ai dit, l'inertie est telle, qu'on a déjà assez sacrifié de générations comme ça ! On va pas en sacrifier encore une dizaine avant d'arriver à quelque chose... c'est bon là... Donc la seule solution réaliste c'est de faire détecter les meilleurs par les écoles de rugby de fédérale, dès cadets les faire aller dans un club pro où on regroupe les meilleurs du secteur. Garder de la fluidité pour qu'un bon puisse les rejoindre et qu'un qui abandonne puisse revenir à son club amateur... et voilà. la seule solution réaliste et qui marche de suite, c'est celle là.

#28

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481

Après, comprend moi l'ami, je ne donne pas le "pouvoir" de formation à la ligue... je donne l'obligation de former à la ligue. C'est pas pareil. Et je les oblige à faire de la formation de qualité ! Après, c'est à eux de voir s'ils veulent utiliser ces joueurs une fois formés... ou s'ils préfèrent les voir partir et jouer contre eux ! Et quand tu parles de dopage... aie aie aie... j'en ai des choses à dire... Mais pas là, publiquement... parce que je ne veux pas de problèmes avec la fédération... je suis licencié...

#29

  • Langue d'oc
  • Membre
  • 16/12/2010
  • Msg : 856

Au final, on voit à peu près les choses de la même façon. Je suis pas naît d'hier, et je sais au quotidien la problématique du mixage de niveau... Tu ne rend pas forcément le médiocre meilleur et tu empêche le meilleur de progresser encore... Idiot celui qui prétendra le contraire (dédicace à la belle Najat VB wink ) Par contre, on s'en donnant les moyens, et en renforçant sa position auprès de l'éducation nationale et des comités territoriaux, la fédération peut former jusqu'à 17-18 ans des jeunes capables de jouer très bien au rugby. Le créneau a été loupé une première fois il y a 6-7 ans. Et à ce moment là d'intégrer des "classes prépa. professionnelles gérées par les clubs pro". Avec un statut obligatoire, une rémunération, des aménagements de plannings etc etc... Un vrai statut pyramidale de formation, qui, comme tu dis, permettra à tout le monde de jouer son rugby ; de la trompette de 3ème mi-temps cireur de banc à la future pépite du rugby mondial.

C'est parceque la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que certains paraissent brillants avant d'avoir l'air con.

#30

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481
Langue d'oc a écrit :

Au final, on voit à peu près les choses de la même façon. Je suis pas naît d'hier, et je sais au quotidien la problématique du mixage de niveau... Tu ne rend pas forcément le médiocre meilleur et tu empêche le meilleur de progresser encore... Idiot celui qui prétendra le contraire (dédicace à la belle Najat VB wink ) Par contre, on s'en donnant les moyens, et en renforçant sa position auprès de l'éducation nationale et des comités territoriaux, la fédération peut former jusqu'à 17-18 ans des jeunes capables de jouer très bien au rugby. Le créneau a été loupé une première fois il y a 6-7 ans. Et à ce moment là d'intégrer des "classes prépa. professionnelles gérées par les clubs pro". Avec un statut obligatoire, une rémunération, des aménagements de plannings etc etc... Un vrai statut pyramidale de formation, qui, comme tu dis, permettra à tout le monde de jouer son rugby ; de la trompette de 3ème mi-temps cireur de banc à la future pépite du rugby mondial.

Bien sur... tu as raison, (encore ... pfff wink ), nos positions ne peuvent pas être trop éloignées ! Puisque, d'après tout ce que je lit de toi, il ne fait aucun doute que d'une part tu es complètement désintéressé, et d'autre part ce sont des problématiques qui t'intéresse... voir même, qui te tiennent à cœur... Et comme c'est mon cas aussi....

#31

  • Bartassaïre
  • Membre
  • 21/05/2010
  • Msg : 3 723

Vous nous en mettrez 1 de côté, hein ? lol

"L'homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois".

Nemo auditur propriam turpitudinem allegans

#32

  • RCT-10
  • le boudjellalolaportiste
  • 23/09/2013
  • Msg : 6 481
Bartassaïre a écrit :

Vous nous en mettrez 1 de côté, hein ? lol

Un quoi ? Kestuveux qu'on te mette de côté ? Tous les mâles sont pris... je préfère te prévenir de suite !! tongue tongue lol lol lol

#33

  • arnaud anguera
  • Membre
  • 10/07/2012
  • Msg : 8 768

#34

  • Ravachol
  • Le Yéti
  • 01/01/2014
  • Msg : 10 003
arnaud anguera a écrit :

Barrage TOP 14 / PRO D2 : http://www.lnr.fr/rugby-international/a … pter-de-la

Le 5ème et le 6ème à l'issue des matchs de poule peuvent monter. Les matchs de poule vont manquer d'intérêt.

La Nationale B est morte assassinée, vive la Nationale B !

#35

  • fantasio
  • Membre
  • 15/08/2010
  • Msg : 3 646

Oui la fin de la montée directe va mobiliser le leader jusqu au bout ...et il y aura des grosses surprises

#36

  • fantasio
  • Membre
  • 15/08/2010
  • Msg : 3 646

Le barrage top 14 avant dernier vs finaliste pro2 est une prime au maintien Aurillac aurait il pu battre Oyo ,?cette saison je crois pas On s oriente sur une ligue presque fermee

#37

  • PICARD-GIRARD
  • Membre
  • 20/07/2013
  • Msg : 17 532

........je pense qu'Aurillac pouvait taper Oyo ......mais on ne le saura jamais !!

#38

  • arnaud anguera
  • Membre
  • 10/07/2012
  • Msg : 8 768